Marie Laure Leclercq. Source: De Grandpré Chait.
Marie Laure Leclercq. Source: De Grandpré Chait.
Marie Laure Leclercq, une avocate ouvertement trans, a offert, les 6 et 30 avril derniers, une formation aux juges de la Cour du Québec et aux juges des cours municipales du Québec.

Le sujet ? L’histoire sociale de la communauté LGBTQI2S+. Au cours de cette formation, l’avocate-conseil chez De Grandpré Chait a notamment discuté de l'évolution législative et jurisprudentielle, incluant les conséquences de la dernière décision Centre de lutte contre l'oppression des genres (Center for Gender Advocacy) c. Québec.

Cette décision a invalidé plusieurs articles du Code civil du Québec qui sont jugés discriminatoires envers les personnes trans ou non binaires.

Certaines dispositions entraient en vigueur immédiatement, pour d’autres, le gouvernement du Québec a jusqu’au 31 décembre 2021 pour se conformer aux conclusions du jugement.

Marie Laure Leclercq est considérée comme une pionnière et un pilier de la communauté LGBTQ+ au Canada. Elle est la première femme a avoir effectué sa transition tout en exerçant dans un cabinet au Québec.

La Barreau 1981 a remporté en 2016 le prix de l’héroïne du Forum sur l’orientation et l’identité sexuelles. Elle est engagée depuis plusieurs années à la cause des personnes issues des minorités sexuelles, notamment à travers l’Association du Barreau canadien.

Elle siège actuellement à titre de Commissaire à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse.

Me Laure est ingénieure de formation.