Le professeur agrégé à la Faculté de droit David Koussens. Source : Site web de l'Université de Sherbrooke
Le professeur agrégé à la Faculté de droit David Koussens. Source : Site web de l'Université de Sherbrooke
Université de Sherbrooke

Le professeur agrégé à la Faculté de droit David Koussens a été nommé Visiting scholar au Centro Vittore Branca de la Fondazione Georgio Cini de Venise.

Pendant tout le mois de novembre, il terminera la rédaction d'un ouvrage intitulé « No French Secularism ».

Titulaire de la Chaire de recherche droit, religion et laïcité, il collaborera avec le Centro Civiltà e spiritualità comparate.

Il a déjà publié un premier ouvrage avec Claude Proeschel du Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (CNRS) et Francesco Piraino sur la « Religion, Law and the Politics of Ethical Diversity. Conscientious Objection and Contestation of Civil Norms ».

Université de Montréal

Épaulé par la professeure Miriam Cohen et la doctorante Sarah-Michèle Vincent-Wright, l'Observatoire des mesures visant la sécurité nationale du professeur Stéphane Beaulac interviendra dans l'affaire Alexandre Bissonnette à la Cour suprême du Canada.

Son expertise permettra de répondre aux questions liées à l'interlégalité et la réception du droit international en droit interne au pays et, plus particulièrement, la normativité de droit pénal international comme élément pertinent et persuasif dans l'interprétation et l'application de l'article 12 de la Charte canadienne des droits et libertés.

Le mémoire doit être déposé avant le 24 novembre prochain. L'audition est prévue au début de l’année 2022.

En janvier dernier, le professeur Beaulac est intervenu dans l’affaire Mike Ward à la Cour suprême du Canada.

Les professeurs en droit Pierre Lemieux et Pierre Issalys. Source : Site web de l’Université Laval
Les professeurs en droit Pierre Lemieux et Pierre Issalys. Source : Site web de l’Université Laval
Université Laval

14 étudiants des cycles supérieurs de la Faculté de droit de l’Université Laval ont pu rédiger leur projet de mémoire ou de thèse au Monastère des Augustines, le 8 octobre dernier.

Organisée par le Centre de soutien aux étudiants des cycles supérieurs, cette journée a permis aux étudiants de vivre une expérience de rédaction différente visant à briser l’isolement, lutter contre la procrastination et le découragement.

Les étudiants ont pu bénéficier de six séances de rédaction sans distraction dans une salle lumineuse et confortable, une visite guidée du Monastère des Augustines, des exercices de respiration et de yoga ainsi qu’un repas conçu avec des aliments locaux.

La prochaine sortie est prévue pour le 12 novembre prochain.

Les professeurs en droit Pierre Lemieux et Pierre Issalys ont reçu le titre de professeur émérite lors des Émérites 2021 de l’Université Laval récompensant leurs carrières et engagements universitaires.

Le professeur Lemieux se spécialise en droit administratif et en droit public. Il a contribué à la création et au développement de nombreux programmes au Québec et à l’étranger.

Chercheur reconnu internationalement, il a publié un ouvrage en droit administratif et des articles dans des revues spécialisées et dans des ouvrages collectifs. Il a participé à de nombreuses conférences.

Au cours de sa carrière, il a également occupé le poste de directeur de l’Institut québécois des Hautes études internationales pendant quatre années. En 2007, il a agi à titre de doyen par intérim à la Faculté de droit.

À la retraite, il travaille à la Faculté en tant que professeur associé. Il agit à titre de porte-parole au sein du Comité de négociation de la convention collective UL-SPUL de l’Université Laval.

Le professeur Issalys est juriste spécialisé en droit administratif.

Il a publié plus de 65 ouvrages et articles au cours de sa carrière universitaire. Ces nombreuses publications, dont plusieurs ont été citées par les instances judiciaires au pays, sont devenues des références pour l’ensemble de la communauté juridique et la société.

À titre de chercheur invité à l’international, de conseiller scientifique auprès d’organismes gouvernementaux et d’organisateur d’événements scientifiques d’envergure, il a contribué à l’avancement et à la science du droit dans ses champs d’expertise pendant plus de 40 ans.

En plus de siéger sur les comités scientifiques de plusieurs entités de recherche au Québec et à l’étranger, il a présidé un groupe de travail qui a mené à la création de la Chaire de rédaction juridique Louis-Philippe Pigeon.

Les professeurs Catherine Mathieu et Guillaume Laganière. Sources : LinkedIn et site web de l'UQAM
Les professeurs Catherine Mathieu et Guillaume Laganière. Sources : LinkedIn et site web de l'UQAM
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Comme à chaque année, la Faculté de science politique et droit de l’UQAM enverra des étudiants à la simulation de la National Model United Nations à New York et à la simulation de l’Organisation de l’aviation civile internationale.

Vous pouvez soumettre votre candidature jusqu’au 20 octobre 2021 à 17h.

Pour plus de détails, vous pouvez consulter ici.

Le Prix du CORIM sera remis à un étudiant au doctorat qui souhaite réaliser un projet de recherche en relations internationales.

En plus de recevoir 20 000$, l’étudiant bénéficiera d’un stage de recherche pendant au moins quatre mois dans un établissement d’accueil à l’extérieur du Canada.

Pour y participer, le candidat doit remplir plusieurs conditions et soumettre son dossier avant le 1er novembre.

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site Internet de l’IEIM.

La Faculté de droit de l’UQAM organise une rencontre d’information sur les cléricatures à la Cour d’appel du Québec, aux cours fédérales et à la Cour suprême du Canada, le 5 novembre prochain à 12h30 sur Zoom.

Les postes d’auxiliaire juridique seront à combler pour l’année 2023–2024. Ils s’adressent aux personnes qui auront obtenu leur baccalauréat en droit au moment de débuter leur cléricature.

Les étudiants ou diplômés sélectionnés assisteront un juge dans le cadre de ses fonctions.

Pour s’inscrire à la rencontre, les personnes intéressées doivent envoyer un courriel au professeur Guillaume Laganière (laganiere.guillaume@uqam.ca). Ils recevront un lien Zoom la semaine de l’évènement.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter les professeurs Catherine Mathieu, Guillaume Laganière ou Gabriel-Arnaud Berthold.

Mariève Lacroix, professeure agrégée. Source: Site web de l’Université d’Ottawa
Mariève Lacroix, professeure agrégée. Source: Site web de l’Université d’Ottawa
Université d’Ottawa

En collaboration avec l'Université Jean Moulin Lyon 3, la Chaire Ottawa-Lyon sur Les avatars de la personne et les enjeux contemporains du droit privé de la responsabilité a lancé un nouveau site Web.

Cette nouvelle interface permettra à l’organisme de recherche de partager ses récentes contributions, ses prochains événements et ses projets en cours.

Sous la direction cotitulaire des professeurs Mariève Lacroix de l’Université d’Ottawa et Olivier Gout de l’Université Jean Moulin-Lyon 3, la Chaire promeut les différentes perspectives sur les enjeux et les défis auquel est confronté le droit privé face à l'intelligence artificielle.

Vous pouvez visiter la plateforme ici.

Récemment diplômée de la Section de droit civil, Florence Robert a reçu la Bourse Cain Lamarre 2021.

« Un grand merci à Cain Lamarre et à la Section de droit civil pour cette reconnaissance. Je tiens aussi à exprimer ma gratitude envers la professeure Eva Ottawa pour toute la confiance qu’elle m’a témoignée et pour avoir généreusement partagé ses savoirs, kice mikwetc », a-t-elle déclaré.

D’un montant de 1500$, elle a été récompensée pour ses qualités de leadership, d’implication, de charisme et de travail d’équipe.

« Florence est très impliquée. Curieuse, elle pose beaucoup de questions, mais ne s’exprime que lorsque nécessaire, en apportant sa perspective et sa critique toujours constructive », a précisé la professeure Eva Ottawa, qui a soumis sa candidature.

Passionnée par le droit autochtone, elle a aussi suivi le programme d’été intensif en droit autochtone de l’Université de Victoria en Colombie-Britannique et faisait partie de l’équipe représentant la Section au concours de plaidoirie Kawaskimhon Moot.

Au cours de ses études, elle a été l’assistante de recherche pour plusieurs professeurs en droit et a agi à titre de mentore auprès des étudiants autochtones. Elle s’est aussi engagée bénévolement auprès de la Clinique de droit notarial de l’Outaouais et auprès du Réseau national d’étudiants Pro Bono.

« Pour moi, cette bourse représente la responsabilité que nous avons tous, face aux problèmes sociaux, de réfléchir à des solutions innovatrices pour les générations d'aujourd'hui et de demain et m’encourage à poursuivre mon engagement », a-t-elle souligné.

La récipiendaire suit présentement le programme court de l’École du Barreau et prévoit terminer en décembre prochain.

La professeure Catherine Piché et la doctorante en droit Shana Chaffai-Parent ont récemment publié un article scientifique dans la Revue générale de droit de l'Université d'Ottawa.

Intitulé « La primauté de l’efficacité dans l’administration d’une justice en crise : solutions judiciaires en perspective nord-américaine », il aborde le thème de la justice en temps de crise.

Vous pouvez le lire ici.