Le mois dernier, plus de 2000 personnes ont perdu leur job dans ce secteur, selon le Bureau of Labor Statistics.

Les données désaisonnalisées font état par ailleurs de 13 600 emplois perdus en septembre, pertes dues en large partie en raison de la terminaison des emplois estivaux, rappelle le Am Law Daily.

Bien que les nouvelles ne soient pas très bonnes, notamment pour les victimes des coupures, il y a tout de même un peu de lumière au bout du tunnel; les chiffres sont plus bas qu’au printemps dernier, alors que 2700 personnes avaient perdu leur boulot en mars et 4 200 en février.