Ce n’est toutefois pas une surprise pour le président du conseil d’administration de Dunton Rainville, qui avait lu la nouvelle il y a quelques mois sur Droit-inc.com.

Pour lui, le nouveau cabinet fusionné atteint une taille qui lui permettra de mieux faire face à la concurrence. Ce qui ajoute de la valeur. Il prédit d’ailleurs que si des coûts devront être assumés à court terme à la suite de la fusion, l’opération devrait être rentable rapidement à moyen terme.

De quoi inquiéter les concurrents ? « Tout le monde veut se faire sa place au soleil, alors quand certains se frayent un chemin pour s’en approcher, il faut s’en réjouir et ne pas être amer. »

Me Rainville se garde de donner des conseils à ses confrères pour réussir pleinement leur rapprochement. « Il n’y a pas de formule magique », dit-il.

Un tel entrain pour cette opération cacherait-elle un désir d’alliance de son cabinet ? Sur la question, l’associé joue franc jeu.

« On est toujours à l’affût d’opportunités pour grossir. Encore faut-il trouver des partenaires intéressés et intéressants ».

A suivre …