Blakes se démarque sur les neuf premiers mois de l’année figurant dans 14 catégories différentes. Stikeman suit, étant classé parmi les cabinets les plus actifs en fusions-acquisitions dans 9 catégories.

Au niveau mondial

Avec 56 transactions d’une valeur de 98 milliards de dollars US, Blakes prend le 15ème rang mondial pour la valeur des transactions et la 19ème place pour le nombre de transactions auxquelles les avocats ont participé.

Stikeman suit à la 17ème place avec 48 transactions pour une valeut totale de 84 milliards de dollars.

Blakes figure également au classement des meilleurs cabinets pour des deals ayant impliqué des compagnies anglaises, nordiques et suédoises. Quant à Stikeman, il se classe parmi les meilleurs cabinets pour des deals ayant impliqué des compagnies russes.

Pour les transactions impliquant des entreprises américaines, on retrouve les deux mêmes. Blakes prend le 15ème rang avec 25 transactions pour un total de 27 milliards de dollars. 20 transactions pour 68 milliards de dollars, valent à Stikeman d’occuper la 20ème place du classement US.

Au Canada

Le bon classement de ces deux bureaux est confirmé au niveau national, c'est-à-dire en ce qui concerne les transactions ayant impliqué des entreprises canadiennes.

Blake arrive premier de cette catégorie, suivi de McCarthy Tétrault qui concède cette année sa place de leader. Stikeman arrive en 6ème position.

A noter la très bonne réussite des cabinets canadiens dans cette catégorie. Sur un classement des 15 meilleurs cabinets, 9 places sont occupées par les plus grands bureaux canadiens concernant la valeur des transactions et 12 concernant le nombre de transactions.

Pour consulter le classement intégral (en anglais), cliquez ici.