Murielle Laberge, la rectrice. Source: Site web de l’UQO
Murielle Laberge, la rectrice. Source: Site web de l’UQO
L'Université du Québec en Outaouais (UQO) entame les dernières procédures administratives dans l’optique d’ouvrir un nouveau programme de premier cycle en droit civil à l’automne prochain.

« De notre côté, la prochaine étape aura lieu en février », nous a écrit Gilles Mailloux, le directeur des communications de l'UQO.

Ce projet sera présenté au Conseil d'administration du Barreau du Québec, le mois prochain.

« On est dans la dernière étape pour l'approbation du droit, c'est-à-dire la présentation aux ordres professionnels et on est en attente de leurs recommandations auprès du ministère. Bon, c'est une impression, mais je vous dirais qu'on a été très bien accueillis par les ordres professionnels. Pour septembre 2022 (l'ajout du programme), c'est très possible », a dit Murielle Laberge, la rectrice, au journal Le Droit.

Après cette présentation, le Bureau de coopération interuniversitaire (BCI) émettra une recommandation au Comité de programmes universitaires. Ce dernier enverra un avis à la ministre de l'Enseignement supérieur Danielle McCann qui devra prendre la décision finale.

Rappelons qu’en mai 2021, la Direction a présenté ce projet à la sous-commission et à la commission des études de l'UQO avant de le soumettre au BCI.

« Ils (le BCI) font une évaluation du programme et effectuent aussi une visite des lieux. Trois experts ont analysé le programme », a expliqué M. Mailloux au journal Le Droit.

Entre-temps, l'UQO a consulté plusieurs organisations, dont le Barreau de l'Outaouais, le Barreau du Québec, l'École du Barreau, l'Association des notaires de l'Outaouais et la Chambre des notaires du Québec, pour avoir leur appui dans ce projet.

Même si rien n’est encore officiel, l’Université reste « positive » et espère pouvoir offrir ce baccalauréat à partir de l’automne 2022.