Hugo Petit. Source: Instagram
Hugo Petit. Source: Instagram
Le finissant en droit de l’Université d’Ottawa, Hugo Petit, a lui aussi participé au controversé voyage d’« influenceurs » et de participants de téléréalité.

Deux vidéos et des photos envoyées à Droit-inc le montrent à bord du vol de Sunwing. Les clichés le montrent en train de fêter.

L’ambiance est festive, avec des airs de concerts rock, puisque nous apercevons M. Petit tenir Karl Sabourin, un ancien participant d'Occupation Double, pendant un slam (crowd-surf ou body-surfing, si vous préférez). À noter que la vidéo ne dure qu’une dizaine de secondes. Il est possible d’apercevoir le finissant, vêtu d’un chandail gris, à droite de celle-ci.





Hugo Petit n’est pas la première personne exposée. Droit-inc rapportait vendredi dernier l’histoire d’une finissante de l’École du Barreau, aperçue à Tulum au sud de Cancún.

Une photo tirée du compte Instagram de Pascal-Hugo Martel, courtier immobilier, confirme la présence de M. Petit au Mexique.

Image

James William Awad, l'organisateur de l'événement, a acheté six résidences et un terrain pour la somme de 6,3 millions de dollars à Bois-des-Filion, ces deux dernières années, rapporte Le Journal de Montréal. Il aurait en tout acheté pour 17,5 millions en immobilier depuis 2018, selon La Presse.

Celui qui semble vouloir se construire un petit domaine a fait ériger quelques statues, mais il assure qu'elles ne sont pas à son effigie. Devant l’une d’elles, une plaque indiquait que « toute intrusion (sur ses terrains, NDLR) peut entraîner une mort subite. »

James William Awad aurait nié l'existence d'une telle plaque au Journal, avant de se raviser et de dire qu'il s'agissait d'une blague.

M. Awad s’appelait à une autre époque Kevin Awad. Il a changé de nom le 30 juillet 2019, après avoir obtenu en 2015 une mise en garde et une amende de l’AMF pour l’exercice illégal de l’activité de courtier en valeurs mobilières.


Source : Julie Snyder / Facebook

Beaucoup de questions, pas de réponses

Comment a-t-il obtenu une place sur le vol de Sunwing ? Pourquoi voulait-il participer à ce voyage ? Éprouve-t-il des regrets ? Est-il rentré au pays ?

Autant de questions qui demeurent pour le moment sans réponse. M. Petit n’a pas donné suite à nos demandes d’entretien.

Source: Instagram
Source: Instagram
À ce jour, certains participants du voyage ont profité de leur tribune sur les réseaux sociaux pour s’excuser.

C’est le cas de la mannequin Rachel Cantin, qui a transmis ses « excuses les plus sincères » aux personnes qui ont été « choquées » par sa participation à un voyage en période de pandémie.

C’est aussi le cas de la future pilote Vanessa Sicotte, qui a présenté « des excuses sincères » aux personnes qui ont été déçues par la « situation ».

Ces excuses, relayées par des pages comme OD Scoop et Drama Qc, semblent laisser incrédules plusieurs internautes, qui dénoncent moins le principe de voyager à l’étranger que le comportement de voyageurs à Tulum.

Hugo Petit a commencé sa formation en droit à l’Université d’Ottawa en 2020.

Rachel Cantin et Vanessa Sicotte dénoncent aussi l’intimidation et le harcèlement dont elles sont victimes sur les réseaux sociaux.