La FTC pourra poursuivre Facebook.
La FTC pourra poursuivre Facebook.
Un juge fédéral américain a déclaré recevable une poursuite de l’autorité américaine de la concurrence contre Facebook.

Meta, la maison-mère de Facebook, réclamait que les poursuites de la Federal Trade Commission (FTC) soient abandonnées, au motif que la présidente de l’agence américaine n’était pas neutre. Le géant des réseaux sociaux dénonçait des poursuites déposées sans preuves valables.

Le groupe de Mark Zuckerberg avait obtenu satisfaction auprès du même juge, James Boasberg, en juin dernier.

Mais cette fois, le juge fédéral de Washington a qualifié les faits présentés par la FTC comme étant « plus solides et détaillés qu’avant », indique la décision.

L’autorité américaine de la concurrence allègue que Meta a « illégalement racheté ou supprimé les nouveaux entrants quand leur popularité devenait une menace existentielle », précise le jugement. Cette allégation vise l’acquisition de WattsApp et d’Instagram

Pour la FTC’ les réseaux sociaux personnels constituent un type de service en ligne unique, dont Meta contrôle les deux tiers du marché.

La décision du juge Boasberg permet au processus judiciaire d’aller de l’avant. Mais elle ne constitue pas un jugement sur le fond du dossier.