Le résultat du vote qui a été pris lors d'une assemblée générale extraordinaire tenue les 11 et 12 janvier à Québec et à Montréal, a été publié vendredi sur le site Internet de l'Association des juristes de l'État, qui est présidée par Me Marc Lajoie.

Les négociations sont dans l'impasse avec Québec pour le renouvellement du contrat de travail des avocats membres de la fonction publique.

Les juristes du gouvernement soutiennent notamment qu'ils sont les moins bien payés du pays.

Ainsi, 90 pour cent des 620 juristes qui ont voté cette semaine se sont prononcés en faveur de la proposition visant à recourir à des moyens de pression. La possibilité d'un débrayage général illimité n'est pas exclue. "Le message est clair !", est-il écrit sur le site Internet de l'Association à la suite des résultats du vote.

Par ailleurs, les procureurs aux poursuites criminelles et pénales, qui font front commun avec les juristes, devront à leur tour se prononcer sur le recours à des moyens de pression le 22 janvier.

L'Association des juristes de l'État regroupe près de 1000 professionnels du droit, avocats et notaires.

Ils sont répartis dans l'ensemble des ministères et organismes du gouvernement du Québec et dans certains organismes hors fonction publique comme l'Autorité des marchés financiers, Investissement-Québec et le Protecteur du citoyen.