Si vous êtes timide, introverti et préférez passer votre temps dans les bibliothèques juridiques, il y a peu de chance, selon le recruteur juridique Michael D'Amore, que vous deveniez un méga ténor du Barreau.

Après avoir interrogé les dirigeants de cabinets, les associés directeurs et autres gestionnaires juridiques, il a compulsé les informations pour établir un top 5 des compétences qui font la différence entre un avocat moyen et une méga star, sur Law.com.

1. Et au nombre de ces qualités Michael D'Amore cite tout d'abord la détermination. Ceux qui réussissent sont ceux qui se sont fixés des objectifs et qui s'y tiennent.

2. Deuxième élément : l'auto-motivation. C'est comme dans le sport, pour atteindre son objectif, il faut se motiver sans cesse et en cas de coup dur, savoir reprendre le dessus et se remotiver.

3. Les gros canons du droit sont ceux qui ont une longueur d'avance. La réussite ne va pas sans une stratégie et une vision à 360 degrés.

4. On dit souvent, qui ne tente rien, n'a rien. Dans le droit, c'est pareil. Ce qui fait la différence ? La prise de risque. Car on ne gagne pas le jackpot sans avoir joué.

5. Les loups solitaires font rarement carrière. Ne serait-ce que pour aller à la pêche aux clients, demander de l'aide aux collègues, se faire connaître, un réseau est indispensable. Il faut le constituer et en prendre soin. Pas de succès, sans réseautage donc.

Vous vous reconnaissez dans ce portrait ? Selon vous, manque-t-il des qualités que vous jugez indispensables pour devenir un champion du prétoire ?