Ruth Essebag est la nouvelle recrue du groupe de litiges civil et commercial de LKD
Ruth Essebag est la nouvelle recrue du groupe de litiges civil et commercial de LKD
Ruth Essebag s'est jointe au groupe de litiges civil et commercial de LKD début novembre. "LKD est un grand cabinet qui privilégie la culture d'équipe et l'intégrité et qui possède une dimension humaine tout en étant un cabinet d'envergure", explique Me Essebag à propos de son choix de rejoindre le cabinet.

Des débuts chez LKD qui se sont très bien déroulés aux dires de l'avocate. "Je suis très heureuse de faire partie de cette équipe qui s'est montrée très accueillante et qui met l'accent sur le développement professionnel; ça s'est très bien passé et je me sens bien équipée et dotée des ressources nécessaires pour pouvoir réussir", assure Ruth Essebag.

Une arrivée que l'associé directeur de LKD, Jean-François Gagnon, a positivement commenté : « Ruth est reconnue pour son esprit d’équipe et sa créativité dans les dossiers qui lui sont confiés. Son expérience et ses diverses formations, notamment en leadership, seront un atout pour notre équipe qui se développe continuellement.»

Et contrairement à d'autres, Ruth Essebag n'a pas quitté un cabinet pour un autre. En effet, avant de commencer chez LKD, la jeune avocate a complété un certificat d'études en leadership à McGill en 2011. Elle a même quitté son ancien cabinet, Gagnon et associés, pour pouvoir reprendre ses études et y consacrer le temps nécessaire. "Je suis retournée aux études car je voulais renforcer mes compétences en matière de leadership", indique l'avocate.

Elle ajoute ainsi un troisième diplôme à un bagage de connaissances bien fourni puisqu'elle a complété un diplôme d’études supérieures spécialisées en common law nord-américaine à l'Université de Montréal en 2006 avant d'être admise au barreau la même année, puis une maîtrise en droit en 2007 dans la même université.

Quant à ses objectifs pour les prochains mois, ils sont clairs. "J'aimerais continuer à développer mes connaissances et mon expérience en litiges civil et commercial tout en développant un portefeuille clients", dit-elle. Un match que cette avocate devrait gagner puisque, comme elle le précise elle-même : "je fais beaucoup de réseautage et souhaite en faire de plus en plus pour pouvoir m'impliquer côté business."