Le procureur de l'ACRGTQ, Me Simon Bégin, contre-interrogeait Michel Lalonde
Le procureur de l'ACRGTQ, Me Simon Bégin, contre-interrogeait Michel Lalonde
Le procureur de l'ACRGTQ, Me Simon Bégin, contre-interrogeait le président de Génius conseil sur le stratagème qui consistait à autoriser des "extras" plus généreux aux entrepreneurs en construction, pour ensuite puiser lui-même 25 pour cent du montant afin de contribuer au financement de partis politiques.

Me Bégin, qui représente des entrepreneurs en construction, lui a suggéré que dans le fond, ce n'est pas l'entrepreneur qui demandait, mais l'ingénieur qui sollicitait l'entrepreneur.

Mais M. Lalonde a corrigé son affirmation, assurant que toutes les parties étaient parfaitement conscientes de ce qu'elles faisaient et que c'était même convivial entre elles.

Après l'ensemble des contre-interrogatoires par les avocats des parties intéressées, la commission passera de nouveau en mode non-publication, puisqu'elle doit protéger la preuve dans les procès à venir. M. Lalonde poursuivra alors son témoignage, mais frappé d'une ordonnance de non-publication.