Mme Parent  est aussi l'auteure de Leçons de charme et Pour bien vivre il faut du savoir-vivre!
Mme Parent est aussi l'auteure de Leçons de charme et Pour bien vivre il faut du savoir-vivre!
Danièle Parent, experte en matière d’étiquette et de séduction, était de passage au cabinet Miller Thompson cette semaine pour offrir une conférence aux jeunes avocats.

Animatrice de l’émission « Célibataires recherchés » à Canal vie, elle aide les gens à trouver l’amour, en plus d’être stratège en image pour un certain nombre de personnalités, tant dans le milieu des affaires qu’en politique. Depuis plus de 15 ans, elle côtoie beaucoup de vendeurs, de comptables, de banquiers et d’avocats.

« Les avocats sont des clients que j’aime beaucoup, ils sont maniérés, ils ont le souci de l’image, certains l’ont parfois un peu trop! » lance-t-elle en se remémorant une avocate qui lui avait avoué se vêtir de manière très sexy pour attirer la clientèle.

Si elle reconnaît que la première impression, c’est-à-dire les 60 premières secondes d’une rencontre, sont très importantes, elle constate que les gens oublient trop souvent d’être eux-mêmes tellement ils sont obsédés par le paraître.

Attirer avec l’authenticité

Danièle Parent est animatrice de l’émission « Célibataires recherchés » à Canal vie
Danièle Parent est animatrice de l’émission « Célibataires recherchés » à Canal vie
Les avocats ne sont pas les seuls à mettre en péril leur authenticité, poursuit-elle. C’est l’ensemble des jeunes professionnels qui se demandent constamment s’ils sont à la hauteur, si leur apparence est adéquate et ils en oublient les règles de base d’un bon contact humain.

Séduire, ça ne sert pas juste à draguer dans les bars, c’est un outil essentiel pour se faire un réseau de clients et de collègues, soutient-elle. « Devenir une personne attractive, ça s’apprend. »

Comment? En se rappelant des manières parfois oubliées, comme être intègre, courtois et surtout, être attentif.

« Ça semble banal, mais les individus qui maintiennent un contact visuel tout au long d’une conversation, sans se pencher sur leur iPhone ou leur BlackBerry, c’est en voie d’extinction! » lance-t-elle.

L’excuse classique du manque de temps

Tant dans la vie professionnelle que personnelle, la négligence des relations se justifie constamment par « je n’ai pas eu le temps », « je suis débordé ».

Il faut bannir cette façon de penser et choisir nos priorités, rétorque Mme Parent. « Si on veut avoir telle personne comme petite amie, ou tel individu comme client, il faut prendre le temps que ça aboutisse. »

L’opération séduction ne s’arrête pas là, il faut entretenir cette relation privilégiée.

« Les avocats qui réussissent à maintenir un client durant des années prennent le temps de s’investir. Ils font des voyages ensemble, vont à la chasse ou vont manger régulièrement. »

Comme peut l’être un bouquet de fleurs donné par un conjoint, les petits gestes auprès du client font aussi la différence : l’appeler au lieu de lui envoyer un courriel, ou donner son numéro de carte de crédit au restaurant à l’avance pour éviter le malaise de la facture.

À force de s’entretenir avec des chasseurs de têtes, Mme Parent admet qu’aujourd’hui que les particuliers et les entreprises ont tendance à demander des services aux individus dont ils apprécient l’attitude et le comportement, plutôt que de prioriser seulement la compétence ou l’apparence.

« Ce n’est plus tant une question de belle gueule que de belle attitude, c’est encourageant vous ne trouvez pas? »

Pour consulter le blogue « Permis de séduire » de Danièle Parent, cliquez ici.

Danièle Parent en entrevue à Salut Bonjour pour discuter séduction à la Saint-Valentin.