Nouvelles

Encore plus grand?

Main image

Emeline Magnier

2013-06-11 12:45:00

Alors que la fusion avec le cabinet américain a pris officiellement effet en début de semaine dernière, le nouveau géant du droit Norton Rose Fulbright regarde déjà vers d'autres horizons…

Rob Otty, directeur général de Norton Rose Fulbright, Afrique du Sud
Rob Otty, directeur général de Norton Rose Fulbright, Afrique du Sud
L'Afrique et la Californie seraient les prochains territoires dans la ligne de mire de Norton Fulbright qui continue de chercher de nouvelles possibilités d'expansion, selon le site Legalweek.

Si l'implantation au Brésil devrait survenir dans l'année en cours, cinq pays africains pourraient s'ajouter à la liste des territoires couverts par la firme de droit mondiale: le Nigeria, l'Égypte, le Mozambique, le Kenya et l'Angola. Actuellement Norton Rose Fulbright dispose déjà de bureaux en Afrique du Sud, au Maroc et en Tanzanie.

On ignore si l'implantation africaine se réalisera via des ententes avec des cabinets locaux ou si de nouveaux bureaux seront ouverts.

"Nous n'avons pas encore pris de décision formelle, mais le Nigeria pourrait offrir un bassin de clients, et représente une demande importante en termes de particuliers et d'investisseurs immigrants. Compte tenu du climat politique en Égypte, le Caire est une option plus lointaine mais nous y voyons beaucoup de possibilités. Nous étudions également les avantages à long terme d'une expansion au Mozambique et en Angola", a déclaré Rob Otty, directeur général de Norton Rose Fulbright, Afrique du Sud.

Aux États-Unis, le bureau de Los Angeles pourrait prochainement avoir un ou plusieurs petits frères sur la côte ouest, la Silicon Valley serait parmi les options envisagées.

La Turquie, le Mexique et la Corée du Sud ont aussi été identifiés comme des pays cibles pour les cinq prochaines années.

À ce rythme, le drapeau Norton Rose Fulbright risque de flotter sur Mars avant celui d'une agence spatiale internationale…
4319

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires