Nouvelles

Quel cabinet pour l’ex-ministre de la Justice fédérale?

Main image

Emeline Magnier

2016-01-26 10:15:00

L'ex-ministre fédéral Peter MacKay retourne à la pratique privée et intègre un grand cabinet de Toronto…Lequel ?

C’est au bureau torontois de Baker & McKenzie que Peter MacKay se joindra à compter du 1er février prochain
C’est au bureau torontois de Baker & McKenzie que Peter MacKay se joindra à compter du 1er février prochain
C’est au bureau torontois de Baker & McKenzie que Peter MacKay se joindra à compter du 1er février prochain. L’ancien député conservateur de Central Nova, en Nouvelle-Écosse, y exercera en tant que partenaire et conseiller, notamment dans des dossiers impliquant le gouvernement et l'application de réglements.

Il fournira également des conseils stratégiques aux entreprises canadiennes qui font des affaires à l'échelle mondiale et aux entreprises internationales qui font des affaires au Canada.

Après 20 ans passé en tant que membre de la Chambre des communes, M. MacKay a déclaré que le temps était venu pour lui d’amorcer « une transition vers le secteur privé et de commencer la prochaine phase de sa carrière ».

Au sein du cabinet, il interviendra notamment en matière de conformité, criminalité en col blanc, enquêtes, législation antitrust, arbitrage international, application des valeurs mobilières et litiges.

Peter MacKay a détenu au gouvernement les portefeuilles ministériels de la Défense nationale, de la Justice et des Affaires étrangères. Au cours de ses cinq premières années à la Chambre des communes, il a été leader parlementaire du caucus progressiste-conservateur.

En mai 2003, il est devenu 23e chef du Parti progressiste-conservateur et a joué un rôle essentiel dans la réunification du mouvement conservateur au Canada et dans la formation du Parti conservateur du Canada.

Il a quitté la politique en mai dernier, quelques mois avant le déclenchement de la campagne électorale.

Membre du Barreau de la Nouvelle-Écosse depuis 1991, il a été procureur de la Couronne de 1992 à 1997 et a également exercé en pratique privée avant d’intégrer la vie politique.

La semaine dernière, M.MacKay a affirmé qu'il garderait un oeil sur la course à la direction du Parti conservateur du Canada (PCC) mais qu'il n'avait pas encore décidé s'il y prendrait part.
Le congrès à la direction du PCC doit avoir lieu en mai 2017.

De récents sondages indiquent qu’il serait l'un des candidats favoris s'il décidait de se présenter.

- Avec Presse canadienne
3090

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires