Pierre Arcand

Quelle est l’importance de la lettre de présentation?

Main image

Pierre Arcand

2016-06-27 14:00:00

Ce juriste se demande si la lettre de présentation qui accompagne généralement le CV est l’outil approprié pour personnaliser ses approches d’employeurs. Pierre Arcand lui répond...

Question:

Monsieur Arcand,

Vous dites fréquemment que dans le cadre d’une recherche d’emploi, il faut personnaliser notre approche à chaque employeur potentiel. Dans ce contexte, est-ce que la lettre de présentation qui accompagne généralement le CV est l’outil approprié pour personnaliser notre approche ?

Réponse:

Cher lecteur,

Pierre Arcand, recruteur juridique, répond à vos questions
Pierre Arcand, recruteur juridique, répond à vos questions
Il est vrai qu’il est important que l’employeur que vous courtisez se sente effectivement courtisé. Comme dans le cas d’une démarche plus ludique, si votre interlocuteur(trice) a l’impression que vous répétez la même rengaine à toutes vos cibles, vos chances de succès sont minces.

Ceci étant dit, quel est le véhicule à privilégier afin que l’employeur se sente interpellé de façon personnalisée? Là-dessus, les avis sont partagés car certains recruteurs ou spécialistes des ressources humaines à l’interne ne lisent même pas ou très rapidement les documents d’introduction. D’un autre côté, pour ceux qui la lisent, la lettre d’introduction est le premier contact qu’ils ont avec votre candidature. Vous connaissez l’adage qui dit qu’on a juste une chance de faire une bonne première impression.

Une autre réalité qui plaide en fonction de l’importance du CV par rapport à la lettre de présentation est le fait que ladite lettre ne suivra pas nécessairement le CV tout au long du processus. Il y a fort à parier que le président de l’entreprise n’aura pas accès à votre lettre de présentation lors de sa préparation dans le cadre de votre 3e ou 4e entrevue. Il en va de même pour le comité de recrutement qui étudiera votre candidature en consultant leurs notes d’entrevue.

Alors comment solutionner ce dilemme ? Simplement en couvrant toutes les options. Oui, vous devriez personnaliser votre lettre d’introduction en fonction du poste pour lequel vous postuler mais appliquez la même recette à l’intérieur de votre CV afin de mettre en évidence vos expériences en lien avec le poste à combler.

J’attire votre attention sur le fait qu’il faut mettre l’emphase sur vos expériences pertinentes sans pour autant forger lesdites expériences. Il n’y a rien à gagner à exagérer vos compétences, il faut rester réaliste avec un soupçon d’enrobage.

Vous avez peur d’être redonnant, oui peut-être mais c’est mieux que de risquer que la personne qui trie les CV ne place le vôtre dans la mauvaise pile parce qu’elle n’aura pas remarqué que vous avez piloté des dossiers en lien direct avec les exigences du poste à combler. Comment conserver un minimum de décorum rédactionnel ? Utilisez la lettre d’introduction pour sa véritable raison d’être, soit une introduction à votre CV et non un document complet par lui-même.

N’ayez pas peur d’utiliser des phrases comme : « comme vous pourrez le constater à la lecture de mon CV, j’ai ….. » Ou encore : « Je désire souligner le fait que j’ai occupé telle ou telle fonction, laquelle était quasi identique au poste que vous cherchez à combler. Je vous invite à consulter mon CV pour en constater les similitudes »

Utilisez donc des renvois mais qui contiennent assez d’information pour faire ressortir la valeur de votre candidature tout en évitant que votre lettre de présentation ne devienne un roman de 300 pages. Votre CV demeurera complet et indépendant de votre lettre de présentation.

Notez que ladite lettre aura plus de chances d’être lue si elle comporte au maximum 3 petits paragraphes. Privilégiez un ou deux arguments de vente plutôt que de tirer dans toutes les directions.

Je termine en vous répétant que la lettre d’introduction a son importance mais son rôle est d’introduire votre candidature et non de « fermer » la vente. Laissez à votre CV le gros du travail et à vous –même le privilège de mettre la cerise sur le sundae par une grande performance en entrevue. À chacun ses responsabilités.

Bonne semaine en ce merveilleux début d’été.

La Question au Recruteur

Chaque semaine, le recruteur juridique Pierre Arcand répond à une question posée par vous, chers lecteurs.

La Question au Recruteur de la semaine est choisie parmi toutes celles reçues sur le site. Toutes les questions sont bonnes pour autant qu’elles concernent votre carrière de juriste.

Sur l'auteur

Pierre Arcand s'est spécialisé en recrutement juridique après avoir pratiqué le droit pendant une douzaine d'années. Ayant été associé au sein de cabinets boutiques ainsi que d'un important cabinet de Montréal, il connaît bien la communauté juridique et les enjeux reliés à la pratique du droit tant en cabinet qu'en entreprise. Arcand et Associés, une entreprise spécialisée dans le recrutement de cadres et de professionnels, a été fondée en 1999. Pierre Arcand et son équipe apporte un soutien professionnel tant aux entreprises qu'aux cabinets qui cherchent à recruter les meilleurs candidats disponibles.
45068

3 commentaires

  1. Colbert
    Colbert
    il y a 7 ans
    Point essentiel
    La lettre de présention doit être rédigée dans un français ou un anglais impeccable. Les lettres de présentation qui sont truffées de fautes d'orthographe et de syntaxe se ramassent dans ma déchiqueteuse.

    • Maurisse
      Maurisse
      il y a 7 ans
      Pas tort
      Je suis de votre avis.

      Souvent la lettre de présentation est un premier filtre.

      Je rejette celles qui sont dans un français ou un anglais douteux, tout comme celles qui sont tellement génériques qu'il est manifeste que le candidat n'a pas fait l'effort de se renseigner sur le poste et sur l'organisme. Quand je lis "il me fera plaisir de faire partie de votre cabinet" et que l'offre d'emploi concerne un poste au sein d'un contentieux, je ne vais même pas lire le CV.

  2. Jacques Alain Vermeulen
    Jacques Alain Vermeulen
    il y a 7 ans
    Strategic & business development consultant Brussels
    Avec un zeste de créativité, une pointe de professionnalisme. un brin d audace et 3 cuillères à café de sens de l éthique commerciale. Born to be sales, of course freelance payé QUE sur mes résultats

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires