Nouvelles

Bachelier en droit, il veut succéder à Alexandre Cloutier !

Main image

éric Martel

2018-07-26 14:30:00

La politique plutôt que le Barreau pour ce jeune gradué de l’Université de Montréal...

William Fradette veut succéder à Alexandre Cloutier
William Fradette veut succéder à Alexandre Cloutier
Après avoir remporté l’investiture du Parti Québécois en avril dernier, un jeune bachelier en droit de 23 ans tentera de succéder à Alexandre Cloutier en tant que député péquiste du Lac-Saint-Jean.

« Les étoiles se sont alignées. Je dois avouer que je n’aurais jamais cru avoir ma chance aussi tôt! », s’exclame William Fradette. Rappelons que Alexandre Cloutier, qui a terminé deuxième à deux reprises à la chefferie du Parti Québécois, a annoncé son retrait de la vie politique en janvier dernier.

Pour Fradette, l’obtention de son Barreau est soudainement devenue secondaire à ses yeux.

Même s’il ne s’attendait pas à y parvenir à un si jeune âge, William Fradette a toujours eu l’ambition de se lancer en politique. Il s’est inscrit en droit à l’Université de Montréal en 2014 dans l’optique d’y parvenir.

« À mes yeux, le droit est un outil extrêmement important pour exceller dans ce milieu. Mes études m’ont permis d’apprendre tous les rouages de notre système en plus de ses capacités juridiques. »

Le sens du devoir

Impliqué au sein du Parti Québécois depuis 2016 en tant que responsable des bénévoles, le Saguenéen a toujours voulu défendre les intérêts du parti au pouvoir.

« Pour moi, ça allait de soi. Je suis un souverainiste qui souhaite défendre les intérêts de notre province. Je n’aurais jamais considéré me joindre à un autre parti. »

Devant le désintérêt des gens de son âge pour la politique québécoise, William Fradette ne cache pas qu’il espère que sa présence au sein du Parti Québécois ramènera les jeunes électeurs du Lac-Saint-Jean aux scrutins.

« Le cynisme envers notre système politique chez les jeunes est immense. Je crois que notre parti a le pouvoir de changer leur perception. »

De grands souliers à chausser

Le Parti Québécois est au pouvoir dans la circonscription du Lac-Saint-Jean depuis 1976. Lors de ces 42 dernières années, Stéphan Tremblay, Jacques Brassard et Alexandre Cloutier, trois noms bien connus dans la région, se sont succédé au rôle de député.

William Fradette craint-il un échec aux scrutins qui mettrait fin à la dynastie de son parti?

« Pas du tout. Présentement, les médias et les citoyens nous demandent où sont nos adversaires. Ils voient bien que c’est nous qui travaillons le plus fort. Nos efforts seront récompensés. »

Malgré son optimisme apparent, le candidat demeure réaliste. Il n’exclut pas la possibilité de compléter son barreau advenant une défaite de son parti à l’automne prochain.

« En politique, il faut être prêt à toutes éventualités. Tu sais toujours quand ton parcours débute, mais jamais quand il se terminera. »

Les derniers sondages favorisent la CAQ dans la circonscription du Lac-Saint-Jean, avec une large avance de 44% dans les intentions de vote.
6647

6 commentaires

  1. MSO
    Les jeunes à l'abattoir
    Vous voulez savoir quand un parti politique pense qu'une circonscription est perdue d'avance? On y envoi un jeune sans expérience se faire charcuter et contraint à défendre des positions prises par des gens qui pourraient être les grands-parents du candidat.

    • Bonjour
      Bonjour
      il y a 5 ans
      Réponse
      Il a gagné une investiture contre deux personnes d’expérience. Il n’a pas été « envoyé » par le parti.

      Aucun sondage n’a été fait dans Lac-Saint-Jean. Ledit 44% est basé sur des macro données d’intention de vote nationale rapporté par circonscription. C’est bien loin de représenter la réalité du terrain dans Lac-Saint-Jean.

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a 5 ans
      Me
      "la réalité du terrain"

      Vous parlez comme un politicien. Ça me donne la nausée. C'est vous Mr. Fradette?

  2. DSG
    je n’aurais jamais cru avoir ma chance aussi tôt
    What chance? The PQ has no chance in that riding? I know that most lawyers suck at math but 44% lead = No Chance. The PQ could have nominated a plant for that riding and the results would be the same.

    He says, "Tu sais toujours quand ton parcours débute, mais jamais quand il se terminera." It'll end on election night, that's when.

  3. Anonyme
    Anonyme
    il y a 5 ans
    Bravo!
    Bravo! Vive le Québec libre mon cher futur confrère!

  4. Hi!
    Réponse
    Bonjour-Hi,

    44% is base on a national survey rapporté sur la circonscription de Lac-Saint-Jean par les sites comme Quebec125. I know that flanglophones are good with math, but I understand that stats can be hard.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires