Covid-19

«J’ai honte»

Main image

Alexandre Langlois

2020-03-25 11:15:00

Le lettre ouverte envoyée à Droit-inc hier par un groupe d’étudiants dénonçant l’École du Barreau a suscité de nombreux commentaires. Un étudiant réplique...

Alexandre Langlois, étudiant à l’École du Barreau
Alexandre Langlois, étudiant à l’École du Barreau
Aujourd'hui, j'ai honte.

J'ai honte de l'incapacité de mes confrères et consoeurs étudiants à l'École du Barreau à faire preuve de rigueur et à s'adapter aux imprévus.

J'ai honte de l'incapacité de mes confrères et consoeurs étudiants de l'École du Barreau à ne pas se laisser emporter par les émotions.

Mais le plus important, je suis excessivement déçu qu'une personne ait osé écrire une lettre au nom de tous les étudiants de l'École du Barreau sans réellement avoir pris le pouls de ce que les gens pensent collectivement.

C'est un manque de professionnalisme et de respect envers la plupart des étudiants. Des excuses sont nécessaires.

La personne qui a écrit à Droit inc a rédigé sous le couvert des émotions et l'a fait en mon nom.

J'ai honte qu'on puisse penser que je fais partie de ce groupe d'étudiants.

En tant que microbiologiste qui a réorienté sa carrière en droit, j'ai réalisé que certains étudiants à l'École du Barreau n'avaient aucunement les compétences et connaissances en virologie, en épidémiologie et en santé publique afin de questionner les mesures initialement prises par la direction de l'École du Barreau.

Il y a quand même eu une pétition qui a circulé afin d'exiger la reprise des cours, alors que les consignes du gouvernement étaient très claires !

À tous mes collègues étudiants qui se laissent gruger par l'anxiété, il faut prendre une bonne respiration et analyser la situation la tête reposée avant de s'exprimer.

Poursuivre ses études à distance peut amener son lot de côtés positifs.

Accrochez-vous à ces petits bénéfices et ouvrez vos livres !

Ceci étant dit, je crois cependant qu'il est temps de cesser de fomenter cette anxiété palpable.

La direction DOIT absolument se positionner sur l'examen final et arrêter de nous tenir dans le flou.

Prenez une décision claire et sans sous-entendue et «stick to it».

En échange, les étudiants vont redresser leur manche et mettre leurs deux mains à la pâte afin d'étudier pour atteindre enfin la profession d'avocat.

Maintenant que mon opinion sur l'anxiété des étudiants et étudiantes en droit a été exprimée, vous m'excuserez de devoir terminer abruptement la rédaction de cette lettre afin de me plonger dans le merveilleux monde des études à distance, et ce, dans le confort et la SÉCURITÉ de ma demeure.

Bonne lecture.

Alexandre Langlois, étudiant à l’École du Barreau

22633

32 commentaires

  1. Anonyme
    Anonyme
    il y a 3 ans
    Me, Myself and I?
    Je note une grande empathie chez ce jeune homme. Manifestement une personne à avoir dans son équipe.

  2. Anonyme
    Anonyme
    il y a 3 ans
    Me, Myself and I?
    On peut noter une grande empathie chez ce jeune homme. Manifestement quelqu'un à avoir dans son équipe!

  3. Anonyme
    Anonyme
    il y a 3 ans
    Ce luxe n'est pas donné à tout le monde...
    Malheureusement, tous les étudiants n'ont pas le privilège de pouvoir étudier dans le luxe et la sécurité de leur demeure (enfants à la maison, virés de leur résidence étudiante, membres de leur famille atteints par le coronavirus, eux-mêmes atteints etc.)

  4. Monsieur
    Monsieur
    il y a 3 ans
    Monsieur
    J'ai honte d'avoir payé 4800$ pour un service que je ne recevrai jamais.

    Des blocs complets de matières et une dizaine de jours d'activités de plaidoiries, négociations et rédactions dont je ne bénéficierai jamais.

    J'ai honte d'avoir reçu une formation tronquée.

    J'ai honte de devoir faire un examen à la va-vite et n'importe comment.

    J'ai honte du manque de leadership et de colonne du Barreau qui se demande toujours quoi faire plus de deux semaines plus tard.

    J'ai honte que le Barreau soit incapable de donner une formation à distance.

    Finalement j'ai honte de ce texte complaisant.

    • Pfff
      Vous mettez la barre haute
      Honnêtement, les activités de plaidoirie, négociation et rédaction ne servent pas à grand chose. Petit scoop : on vous garroche une mise en situation, vous improvisez quelque chose pendant le court laps de temps où on vous "évalue" et vous n'en entendez plus jamais parler. Pas de préparation, pas de rétroaction, pas vraiment d'apprentissage.

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a 3 ans
      pas si important
      Je suis désolé de vous décevoir... mais le cours de plaidoirie et celui de négociation du Barreau ne sert pas à grande chose.. surtout pas pour l'examen final. Le reste... vous l'apprendrez avec la pratique.. la vraie.. pas celle de l'école du Barreau.

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a 3 ans
      Encore...
      En plus du fait que ça ne te servira à rien, quel que soit votre domaine de pratique.

      Honnêtement, ces pleurnichards auront de très mauvaises surprises une fois sur le marché du travail.

      L'exercice de la profession exige une couenne bien plus dure que ça.

    • Reality Check
      Reality Check
      il y a 3 ans
      Reality Check
      You precious snowflakes.

      Quand vous mettrez les pieds dans la vraie vie (et la vraie pratique), vous ferez face à de vraies difficultés. Tout ceci est peut-être un exercice salutaire pour vous?

      Il y a des gens qui décèdent. Des millions sur le chômage alors que la moitié des Canadiens vivent à une paye de l'insolvabilité. Et des entrepreneurs sont l'actif fond à vue d'œil. Tous des gens qui pourraient être vos futurs clients.

      Vous ne pourrez pas vous contenter de leur faire une petite syncope quand ils vont vous confier leurs problèmes.

  5. Nikolas Ouellet
    Nikolas Ouellet
    il y a 3 ans
    Chapeau levé
    Bravo M. Langlois, qui veut d'un avocat qui baisse les bras devant l'adversité ? Je lève mon chapeau a ce discours ancré dans la raison et une analyse juste de la situation.

  6. Étudiant(e)
    Étudiant(e)
    il y a 3 ans
    Pétition pour la reprise des cours?
    Étant également étudiant au Barreau, je tiens à informer qu'une telle pétition visant la reprise des cours n'a JAMAIS circulée.

    J'ai honte de mes collègues qui répandent la mésinformation afin de servir leur agenda personnel.

  7. Anonyme
    Anonyme
    il y a 3 ans
    gang de chanceux
    ce n'est pas le moment de vous pitcher de la bouette entre étudiants, mais c'est bon de réaliser à quel point vous êtes tellement chanceux de ne pas devoir vous déplacer pour les journées obligatoires du programme qui ironiquement viennent de s'avérer non-essentielles pour l'examen.

    Comme par hasard, ces journées obligatoires comprennent les négociations en droit du travail et le tribunal école de la dernière semaine avant l'examen, des choses utiles dans la "vraie vie", mais une parfaite perte de temps en ce qui concerne l'examen. Bref, vous avez plus de temps de préparer vos codes et d'apprendre par coeur vos tableaux de théorie de la cause, donc de vous concentrer sur ce qui est essentiel pour passer l'examen.

  8. Pigeon dissident
    Pigeon dissident
    il y a 3 ans
    Mon grain de sel
    Finalement un étudiant qui comprends que ce n'est pas facile pour tout le monde et que l'on doit s'ajuster et faire des concessions dans de nombreux aspects de notre vie , dont celui des études et du travail.

    L'avenir appartient à ceux qui sont capables de s'adapter, parler en aux dinosaures.

  9. Anonymous
    Anonymous
    il y a 3 ans
    Publicity stunt
    Great publicity stunt hahaha

  10. Étudiant
    Étudiant
    il y a 3 ans
    Félicitation pour ton luxe
    Félicitation!

    Malheureusement, tu sembles oublier qu'il y a des étudiants (es) qui n'ont pas le privilège d'avoir ce luxe! As-tu pensé pour une seule seconde qu'il y a des étudiants (es) qui sont à la maison avec des enfants, des parents avec des maladies chroniques, des parents de 70 ans et + et qui n'ont pas ce luxe de pouvoir se plonger dans des études aussi ardues et s'isoler et/ou ignorer leur situation actuelle. Je sais que probablement ce n'est pas la situation de la majorité cependant, il faut penser que nous n'avons pas tous les mêmes privilèges économiques et sociaux. Alors au lieu de faire une "AUTRE LETTRE" et insulter tes pairs et tes futurs collègues "TOI" qui semble avoir ce luxe d'étudier bien tranquilement, tu ne cherche pas à savoir comment tu peux apporter ton aide à ceux qui n'ont pas cette chance. FRANCHEMENT!!!

    • CFF
      Ok
      Ok Zoomer

  11. Simon Baban Roy
    Simon Baban Roy
    il y a 3 ans
    Bonne étude, M. Langlois
    Bonne étude, M. Langlois !

    • M Langlois
      M Langlois
      il y a 3 ans
      Courageux! Mais pourquoi?
      Bravo Mr Langlois, un bel acte solitaire (non solidaire), j’espère vraiment que vous étudiez à 100% dans vos livres. Ne perdez pas votre temps à lire les commentaires surtout, ça serait dommage.

      Moi, moi, moi..

  12. J'ai honte
    J'ai honte
    il y a 3 ans
    J'ai honte
    En résumé: je suis beau, je suis intelligent, vous me voyez? Mon cabinet est confortable, regardez mon luxe. La situation des autres? Ahh légendes urbaines... Vous voulez un autographe?

  13. anonyme
    anonyme
    il y a 3 ans
    Désolant
    Quel manque flagrant de considération à l'égard de tes confrères et consoeurs qui ont une réalité plus difficile que la tienne en ces moments de crise. Il n'est pas donné à tous, présentement, d'étudier dans "le confort et la sécurité" de sa demeure. Il n'est pas donné à tous non plus de pouvoir soulager son anxiété simplement à l'aide d'une " bonne respiration".

    Parmi le groupe d'étudiants dont tu dis avoir honte de faire partie, il y a des étudiants qui ont perdu leur emploi et ne savent pas comment payer le prochain loyer, il y a des parents qui doivent maintenant composer avec la présence constante des enfants à la maison en plus de suivre des cours à distance, il y a des étudiants qui seront atteints indirectement ou même directement par la maladie, etc. La situation n'est malheureusement pas aussi simple pour tout le monde qu'elle ne semble l'être pour toi.

    Il est vrai qu'être capable de s'adapter à une situation d'adversité est un atout, surtout en droit.
    Il faut cependant reconnaître qu'en temps de crise, cette adversité peut se présenter de bien des façons et à divers degrés. Cette lettre en fait complètement abstraction.

  14. Anonyme
    Anonyme
    il y a 3 ans
    Franchement
    Galvauder ainsi le mot "honte" me semble un peu fort pour la situation. Vous pointez un collègue qui s'insurge en vous insurgeant. Le ton dramatique de toutes ces lettres qui s'envoient via Droit-Inc est certes bien divertissant, mais une chose est certaine, les étudiants du Barreau ne font pas dans la dentelle, dans le respect et dans la mesure, peu importe leur camp. Après d'être fait ramassé quelques fois par des collègues plus expérimentés ou dans leur vie personnelle, ils apprendront et évolueront plus loin que ce stade de l'immaturité typique à tout avocat qui débute. Ça m'est arrivé, ça vous arrivera aussi. En fait, ça commence dès maintenant.

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a 3 ans
      Avocats dinosaures
      Ok boomer.

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a 3 ans
      Toi pis moi on est tous les deux des millenials
      En fait j'ai 27 ans!!! Coup de théâtre

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a 3 ans
      Du calme
      Je suis millénial et je suis d'accord à 100% avec lui.

      Donc non. Faites preuve d'un peu de retenue. Ça va vous servir en pratique.

  15. Guacamole
    Guacamole
    il y a 3 ans
    Cher futur confrère,
    Utiliser la situation actuelle pour faire votre auto-promotion sur droit-inc sera peut-être profitable professionnellement mais d'un point de vue moral je vous invite à l'introspection. On peut trouver des faiblesses à la lettre (anonyme) de vos collègues de l'école du Barreau mais il s'agissait clairement d'un sincère appel à l'aide. Sachez que faire preuve de mesure est bénéfique dans la profession à laquelle vous aspirez, car si quelques uns vont apprécier votre article, je vous assure que beaucoup de vos futurs collègues sont rebutés par cette démarche. J'en fait partie et je vous souhaite un bon cheminement en terme de développement personnel afin d'être prêt, lorsque vous rejoindrez notre profession, à la représenter avec respect.

    • Florent
      Florent
      il y a 3 ans
      Étudiant
      Votre commentaire est très pertinent et juste, merci pour ce partage.

    • Florent
      Florent
      il y a 3 ans
      Etudiant
      Merci pour votre commentaire, je suis entièrement d’accord avec vous.

  16. Anonyme
    Anonyme
    il y a 3 ans
    j'ai honte aussi
    ...qu'une personne puisse seulement PENSER À SOI-MÊME. Si tu as étudié en virologie, tu devrais savoir qu'on ne choisit pas le covid19, c'est lui qui nous choisit, même si on prend les précautions que dicte le gouvernement. On doit tous sortir pour faire l'épicerie. Certains doivent même vivre avec des gens qui sont des travailleurs essentiels. Certains ne savent pas s'ils ont de l'argent pour vivre le mois prochain. Si tu penses que ne pas pouvoir s'adapter et étudier est le problème, je peux juste dire que tu es trop chanceux dans la vie. Depuis 2 jours, j'ai des symptômes après avoir fait mon épicerie et je te décrirais pas l'anxiété qui vient avec. Si tu es capable d'étudier et faire l'examen avec le covid19 dans le système, props à toi!

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a 3 ans
      Hystérie?
      M.,

      En ce qui concerne vos symptômes, au lieu de se borner à écouter cette couverture biaisée sensationnaliste et alarmiste à souhait du COVID-19 (maintenant que les pays occidentaux sont affectés), allez voir les taux de guérison de plus de 80% sur le site de l'OMS, y compris la différence de taux de mortalité d'un pays à un autre.

      Pour le reste, vous m'excuserez de mon manque de compassion car j'ai fait des études de droit ici, au Canada, avec plusieurs mois de loyers impayés (une fois, j'ai été évincé 1 semaine avant les examens de 1ere session), je suis allé à mes stages crédités le ventre creux, n'ai pas pu fournir parfois des relevés de notes officiels pour cause de frais de scolarité non payés, et ça ne m'a pas empêché d'étudier. Certes, mes notes ont été affectées dans certaines matières mais oui, il faut apprendre à compartimenter et à ne pas s'effondrer pour tout et n'importe quoi. La COVID-19, ce n'est pas Ébola ou un diagnostique incurable de cancer du pancréas. J'ai même croisé à la faculté des gens qui étudiaient pendant que leurs conjoints avaient des cancers incurables du cerveau et qui avaient des enfants à élever.

      La résilience, on ne la cultive pas quand tout va bien 24/7. Comment voulez-vous être prêt pour un milieu professionnel très stressant ou la vie tout court, si vous paniquez pour tout et n'importe quoi?

  17. Me
    (As is Moi et Maître get it)
    Je pense qu'un bon avocat a également besoin d'avoir une bonne compréhension des enjeux humains ou a tout le moins la capacité d'établir des bons contacts. Genre suck up ton sentiment de honte, pis étudie tranquillement dans ton coin mon dude ;) Ce que je lis dans cette lettre est absolument désolant et absolument pas d'intérêt public. Des étudiants (pour l'instant... 2??) se déchirent sur la place publique. Wow. Big deal. Le Barreau est une formidable institution.

  18. Une lectrice émue
    Une lectrice émue
    il y a 3 ans
    Bof...
    Bof. On sait maintenant qu'il y a un minimum de deux opinions sur la gestion de la COVID-19 à l'École du Barreau et au moins un Drama King (honte, vraiment?) Pour quelqu'un qui ne prend pas de décision suivant l'impulsion des sentiment, je te conseille de prendre quelques minutes d'introspection devant le miroir afin d'évaluer si ton sens du self-righteousness est si fondé que ça. Bonne chance.

  19. Anonyme
    Anonyme
    il y a 3 ans
    Bravo futur Me Langlois
    Moi je vous prendrais dans mon équipe! Au lieu de pleurnicher, vous vous adaptez à cette situation sans précédent pour tous. Vous êtes courageux et faites preuve d’une belle maturité, plutôt quebd’un esprit de troupeau de moutons bêleux.

  20. Mister Barreau
    Mister Barreau
    il y a 3 ans
    Il y a en qui iront loin...
    Un must pour son équipe : une jeune homme privilégié qui n'a pas de temps pout la vulnérabilité de ses collègues en temps de crise mondiale.

    Savoir-être : A+

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires