Campus

Mission : mieux-être étudiant

Main image

Gabriel Poirier

2021-05-13 10:15:00

Une entreprise collabore avec l’Association des Étudiants de l’École du Barreau de Montréal. Leur objectif? Le mieux-être de la relève en droit.

Justine Sara. Photo : LinkedIn
Justine Sara. Photo : LinkedIn
Comment aider les étudiants de l’École du Barreau à prendre soin d’eux et à gérer le stress et l’anxiété de performance à l’approche de l’examen final?

C’est la question que se sont posée l’entreprise vouée au mieux-être en milieu de travail, The Profit Club, et l’Association des Étudiants de l’École du Barreau de Montréal.

« Nous avons demandé à The Profit Club de nous aider à organiser la semaine de la santé mentale, où nous avons offert aux étudiants une classe de détente (...), une classe active pour leur permettre de bouger ainsi qu’une conférence avec la Dre Nadia Gagnier, psychologue. Elle leur a donné des trucs sur la gestion du stress en contexte de performance », explique Justine Sara, présidente de l’Association étudiante.

L’étudiante à l’École du Barreau estime que ces ateliers ont rejoint une « centaine » de ses consœurs et confrères. Elle s’enthousiasme lorsqu’il est question des rétroactions.

« Beaucoup d’étudiants m’ont écrit pour me remercier et pour me dire que cela leur a vraiment fait du bien », illustre-t-elle. Selon Justine Sara, ces activités ont permis aux étudiants participants d’avoir quelque chose à faire… ce qui n’est pas acquis dans un contexte de pandémie où les choix d’activités se limitent à des sorties comme des marches.

« La conférence les a vraiment aidés, car la Dre Nadia a donné non seulement des trucs pour gérer le stress, mais aussi pour organiser des séances d’études sans se fatiguer ou s’épuiser. C’est très utile pour les trois dernières semaines qu’il reste avant l’examen », ajoute-t-elle.

Vers une collaboration continue?

Cette collaboration fait suite à un sondage mené en octobre dernier par l’Association étudiante auprès de ses membres. Préoccupée par les résultats, l’Asso a décidé de mettre sur pied un programme en santé mentale avec l’aide de The Profit Club.

Émilie Lavoie-Primeau. Photo : LinkedIn
Émilie Lavoie-Primeau. Photo : LinkedIn
Avec Sylvain D'Auteuil, auteur et journaliste pigiste, l’entreprise a dressé un état des lieux et un plan d’action contenant différentes pistes de solution pour contribuer à améliorer le bien-être des étudiants.

En mars dernier, l’Asso a présenté le rapport d’une « trentaine de pages » et les pistes de solutions qu’il contient à l’École du Barreau, soutient Émilie Lavoie-Primeau, présidente fondatrice de The Profit Club, elle-même avocate de formation.

Aujourd’hui, Justine Sara assure qu’elle encouragera le prochain exécutif de l’Association à répéter l’expérience.

Me Lavoie-Primeau espère de son côté que de telles initiatives continueront d’être mises de l’avant.

« Pour nous, c’était vraiment important de faire quelque chose pour la cohorte actuelle, qui est sur le point de terminer. Nous ne voulions pas les laisser de côté, car ce sont eux, évidemment, qui ont souffert le plus de la pandémie », explique-t-elle.

« À long terme, ce sera peut-être dans les plans de l’École du Barreau (...) le but, c’est que cela soit offert sur le long terme pour que chaque cohorte puisse bénéficier d’un petit répit ».

The Profit Club offre des services et conseils à des entreprises, comme des cabinets d’avocats, pour les « aider à améliorer le bien-être psychologique et physique de leurs employés », toujours selon les mots de la présidente fondatrice, Émilie Lavoie-Primeau.
7562

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires