Nouvelles

Demande d’action collective contre le fabricant de Varsol

Main image

Florence Tison

2020-11-17 13:15:00

La multinationale Recochem est visée par une demande d’action collective au Québec. Qui est l’avocat derrière ce recours?

L’avocat Joey Zukran a déposé vendredi dernier une requête contre Recochem. Photos : Sites web de Recochem et de PLC Avocats
L’avocat Joey Zukran a déposé vendredi dernier une requête contre Recochem. Photos : Sites web de Recochem et de PLC Avocats
L’avocat Joey Zukran, du cabinet PLC Avocats, a déposé vendredi dernier une requête en Cour supérieure contre Recochem, révèle le Journal de Montréal.

Me Zukran reproche à la multinationale, dont le siège social est situé à Montréal, d’avoir fait des représentations « fausses » et « trompeuses » au sujet de ses diluants à peinture et produits d’essences minérales Varsol et Solvable.

Recochem aurait en effet cherché « à augmenter ses profits » dans les années 2000 en n’utilisant qu’un seul type de solvant pour tous ses produits. Ces produits ont pourtant été présentés par la suite « comme ayant une composition chimique différente et destinés à différents marchés ».

« Par exemple, Recochem décrivait le Varsol comme étant de première qualité, alors qu’en fait la qualité était exactement la même que celle des autres solvants », a indiqué l’avocat Joey Zukran au Journal de Montréal.

Me Zukran estime donc que les consommateurs ont dû « payer une prime pour ce qui pensait être de qualité supérieure » pour un produit.

L’avocat spécifie que des recours semblables ont été déposés en Ontario et en Colombie-Britannique. L’action collective pourrait rassembler des « dizaines de milliers » de noms au Canada.
2794

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires