Nouvelles

Ressorts Liberté acquiert Elka Suspension

Main image

Gabriel Poirier

2021-08-10 13:15:00

L’entreprise de Montmagny met la main sur un manufacturier de Boucherville. Découvrez les avocats…

Mes Carl Tremblay, Geneviève Laliberté et Simon Labrecque, le stagiaire Mohammadhossein Bahramdaryabeigi, ainsi que Mes Mathieu Laflamme, Mathieu Leblanc, Geneviève Lefort et Jean-Philippe Pelletier, entre autres, ont eu un rôle à jouer dans cette transaction. Sources : Sites web de Ressorts Liberté, d’Elka Suspension, de Fasken, de Dunton Rainville et de McCarthy Tétrault, LinkedIn et Archives
Mes Carl Tremblay, Geneviève Laliberté et Simon Labrecque, le stagiaire Mohammadhossein Bahramdaryabeigi, ainsi que Mes Mathieu Laflamme, Mathieu Leblanc, Geneviève Lefort et Jean-Philippe Pelletier, entre autres, ont eu un rôle à jouer dans cette transaction. Sources : Sites web de Ressorts Liberté, d’Elka Suspension, de Fasken, de Dunton Rainville et de McCarthy Tétrault, LinkedIn et Archives
Ressorts Liberté, un joueur majeur dans le domaine de la fabrication de ressorts de haute précision, confirmait la semaine dernière l’acquisition d’Elka Suspension, un manufacturier de Boucherville qui se spécialise dans la conception de systèmes de suspension pour les véhicules récréatifs.

Notons qu’Investissement Québec (IQ), l’un des actionnaires minoritaires de Ressorts Liberté, a aussi pris part à cette transaction.

« Ressorts Liberté est fière d’accueillir les équipes d’Elka Suspension dans sa grande famille. En joignant le talent exceptionnel des équipes de Ressorts Liberté et d’Elka Suspension, nous croyons pouvoir mieux supporter nos clients dans leurs projets de croissance », a mentionné Mathieu Ouellet, PDG de Ressorts Liberté.

Avec cette transaction, Elka suspension demeure une propriété québécoise. Elle permet aussi à Ressorts Liberté de diversifier son offre et d’offrir une nouvelle gamme de produits axée sur les suspensions.

Ressorts Liberté était représentée par la firme Fasken, avec une équipe composée de Carl Tremblay, Philippe Beauchamp, Frédéric St-Jean, Cathie Jones, Sophie Lessard Berger, Vincent-Christophe Morin-Lavoie, Terry Kyle Lapierre et Geneviève Laliberté.

Elka Suspension était représenté par le cabinet Dunton Rainville de Montréal. Me Simon Labrecque a mené cette transaction avec son collègue Mohammadhossein Bahramdaryabeigi, stagiaire en droit.

Investissement Québec a collaboré, dans le cadre de cette transaction, avec des avocats de McCarthy Tétrault : Mathieu Laflamme, Louis-Philippe Samson, Mathieu Leblanc et Alexandre Saulnier-Marceau. La société d’État a été représentée à l’interne par Yann Clisson.

Pour Desjardins Capital, enfin, Me Geneviève Lefort a agi au nom des Services juridiques du Mouvement Desjardins. Les avocats Jean-Philippe Pelletier et Chantal Morillon du cabinet Norton Rose Fulbright ont représenté les intérêts des Comptes majeurs de Desjardins Entreprises.

Fondée en 1986, Ressorts Liberté fabrique aujourd’hui plus de 200 millions de ressorts par an. L’entreprise compte plus de 700 employés et opère dans six sites de production, soit à Montmagny, Toronto, Juarez et Querétaro, au Mexique, Suzhou, en Chine, et Giarmata, en Roumanie.

Elka est une entreprise manufacturière de Boucherville qui emploie environ 50 personnes. Elle se spécialise en recherche & développement, en conception, en tests et en fabrication de suspensions sur mesure selon les besoins spécifiques de ses clients. Leurs produits sont principalement vendus au Canada et aux États-Unis, mais sont également distribués dans d’autres pays.
3752

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires