Nouvelles

Procès Delisle : le débat sur la présence d’un témoin expert demeure entier

Main image

Radio -canada

2022-02-03 11:04:00

Les audiences s’enchaînent pour le dossier impliquant l’ancien juge Jacques Delisle…

L'ex-juge Jacques Delisle. Source : Radio-Canada
L'ex-juge Jacques Delisle. Source : Radio-Canada
Une nouvelle audience de gestion a eu lieu, mercredi, en prévision du deuxième procès de l'ex-juge Jacques Delisle, accusé du meurtre de sa femme.

Ses avocats veulent en connaître davantage sur les raisons qui empêcheraient un témoin expert de témoigner.

La poursuite avait d'abord indiqué que des problèmes de santé de ce témoin important ne lui permettraient pas de témoigner à nouveau.

Les avocats de Jacques Delisle estiment plutôt qu'une question de crédibilité serait en jeu.

Le juge Jean-François Émond a demandé à la poursuite de lui fournir plus de détails sur la situation de ce témoin potentiel, avant de trancher la requête de la défense.

Les parties feront le point lors de la prochaine audience, dans trois semaines.

« Angoisse »

Jacques Delisle n'était pas présent à l'audience, mais son avocat a fait part de son « angoisse ».

« Il m'a supplié de tout faire pour que rien ne retarde l'audition de cette requête », a indiqué Me Jacques Larochelle au juge Émond.

En plus de devoir statuer sur le cas du témoin expert, le juge doit trancher une requête en arrêt des procédures.

Après avoir obtenu du ministre de la Justice le droit à un deuxième procès, l'ex-juge en demande l'annulation, prétextant un abus de procédures.

Des ordonnances de non-publications empêchent les médias de divulguer pour le moment certaines informations évoquées dans les requêtes liées à ce dossier.
1907

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires