Développement d’affaires

Comment annoncer son départ à ses clients

Main image

Didier Bert

2022-05-09 14:15:00

Vous quittez le cabinet: mieux vaut informer ses clients en restant positif et élégant…

 Source: Shutterstock
Source: Shutterstock
Ça y est, c’est décidé: vous avez succombé aux avances d’un autre cabinet.

Il reste à faire part de votre départ à vos clients, que vous aimeriez garder sans manquer à vos obligations envers votre futur ex-cabinet.

La manière d’informer vos clients est un moment important de votre parcours professionnel, pointe Attorney at Work.

Vous allez non seulement les informer de votre changement de cabinet, mais aussi vous leur permettez de mesurer l’impact de votre départ sur leurs affaires en cours. Vous allez leur donner l’information nécessaire au choix qu’ils pourraient faire de continuer à travailler avec votre ancien cabinet ou avec vous… ou ailleurs. La seule règle est que c’est le client qui décide.

Mais il est important également de savoir bien quitter le cabinet. Or, il est prudent de notifier les clients après avoir annoncé votre départ au cabinet.

Lettre conjointe

L’idéal est d’envoyer aux clients une lettre conjointe, rédigée par le cabinet et vous-même. Cette lettre devrait rappeler la liberté de choix dont dispose le client pour se faire conseiller dans ses affaires.

La lettre conjointe vous oblige, le cabinet et vous, à vous poser les bonnes questions sur les modalités concrètes de votre fin d’emploi, de manière à assurer vos obligations respectives.

Surtout, elle démontre que le cabinet et vous, même dans cette situation particulière, coopérez dans le meilleur intérêt du client. Vous pouvez indiquer que les affaires en cours peuvent être poursuivies sans affecter les intérêts du client. La lettre conjointe montre votre professionnalisme à tous deux.

Cette lettre permet aussi de préciser la date précise de votre fin d’emploi, ainsi que le préavis après lequel vous pourrez à nouveau les solliciter.

Mais une telle lettre conjointe n’est pas toujours possible: il faut que les deux parties, le cabinet et vous, soient d’accord sur la manière de procéder, mais aussi sur le contenu définitif de la lettre.

Même s'il peut paraître plus simple d’éviter de communiquer, une bonne préparation et une communication adéquate rendront la transition moins stressante pour vous et pour vos clients.
4112

1 commentaire

  1. Anonyme
    Anonyme
    il y a 2 ans
    .Vite, une nouveau formulaire du Barreau !
    Les bureaucrates du Barreau vont-ils sauter sur l'occasion pour adopter un formulaire obligatoire de lettre conjointe ?

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires