Nominations

De retour chez Cain Lamarre!

Main image

Marie-ève Buisson

2022-10-21 08:30:00

Une avocate fait son retour dans un cabinet pour lequel elle a déjà travaillé. De qui s’agit-il?

 Diane Serres. Source: Site web de Cain Lamarre
Diane Serres. Source: Site web de Cain Lamarre
L’avocate Diane Serres fait à nouveau son entrée chez Cain Lamarre, cette fois-ci dans le groupe en droit de l’immigration.

« La semaine dernière, nous avons eu le plaisir d'accueillir une ressource d'expérience en droit de l’immigration au sein de notre équipe, soit Me Diane Serres! Nous ne pouvons passer sous silence le fait qu'elle ait choisi de se joindre à nous! Il s'agit d'une très belle addition à notre équipe de professionnels », a mentionné le cabinet sur LinkedIn.

Pour Me Serres, pratiquer en droit de l’immigration chez Cain Lamarre est un véritable rêve devenu réalité. « Je reviens tout juste d’un congé de maternité donc c’est pour moi un retour à la pratique et aux sources. Je suis aussi très ravie de pouvoir me joindre à l’équipe qui est en place et de pouvoir me consacrer uniquement au droit de l’immigration », mentionne-t-elle.

Diane Serres est d’origine française. Elle a entamé ses études à l’Université de Toulouse où elle a obtenu une licence en droit privé en plus d’une maîtrise en droit, économie et gestion. Elle a par la suite continué ses études au Québec en obtenant un baccalauréat en droit puis un D.E.S.S. en droit des affaires, à l’Université Laval. Elle est membre du Barreau du Québec depuis 2011.

Avant d’être avocate, Diane Serres a été auxiliaire de recherche pour le professeur en droit Marc Lacoursière, à l’Université Laval. Elle a par la suite été stagiaire puis avocate chez Cain Lamarre. À cette époque, elle avait choisi de quitter le cabinet pour rejoindre DERYtelecom en tant que conseillère juridique pendant six ans. Elle a par après été avocate chez SBL avocats et notaires pendant trois ans.

Le droit à l’immigration, une passion!

Diane Serres a toujours eu un grand intérêt pour le droit de l’immigration. « J’ai moi-même emprunté le chemin de l’immigration, car je suis d’origine française. Je comprends donc c’est quoi faire une demande de permis d’étude, permis de travail, de résidence permanente et d’obtenir la citoyenneté. C’est pourquoi j’ai déjà un intérêt à la base pour ce type de pratique », dit-elle.

C’est en pratique privée qu’elle a commencé à offrir de plus en plus de services en droit de l’immigration. « C’est là que j’ai compris que c’était ce que je voulais faire. En étant dans l’équipe de Cain Lamarre au Saguenay, ça me permet d’offrir une gamme plus large de services à ma clientèle et aussi de pouvoir offrir mes services au-delà de la portée régionale », ajoute-t-elle.

En plus d’avoir été avocate, Me Serres s’est impliquée en tant que vice-présidente de la Maison d’accueil et d’hébergement La Chambrée, pour venir en aide aux femmes victimes de violence conjugale et leurs enfants. Elle est aussi membre du conseil d’administration du CPE les Petits Cailloux.
2417

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires