Nouvelles

Action collective contre l’Archidiocèse : des pourparlers possibles

Main image

Radio -canada

2023-05-11 07:15:00

Des pourparlers pourraient avoir lieu pour arriver à une entente à l’amiable entre l’Archidiocèse de Sherbrooke et des victimes présumées d’agressions sexuelles.

Maître Justin Wee. Sources: Arsenault Dufresne et Radio-Canada / Geneviève Proulx
Maître Justin Wee. Sources: Arsenault Dufresne et Radio-Canada / Geneviève Proulx
En juin 2022, une demande d’action collective était déposée contre l’Archidiocèse de Sherbrooke, un demandeur de 84 ans affirmait alors avoir été victime d'attouchements alors qu'il avait entre 12 et 13 ans. Les faits présumés auraient eu lieu dans la paroisse Saint-Isaac-Jogues, à Val-des-Sources.

Un tableau des victimes anonymisé a été déposé lundi au palais de justice de Sherbrooke. Au total, quinze personnes ont donné leur nom pour cette action collective, couvrant des événements allant des années 1940 aux années 1970.

« Non seulement on est passé devant le juge Provencher pour faire approuver l'autorisation, mais en plus de ça, on a indiqué que les avocats du diocèse avaient reçu le mandat de commencer des négociations de règlement, explique l’avocat principal au dossier, Maître Justin Wee du cabinet Arsenault Dufresne.

« Donc ça veut dire que dans les prochains jours, nous et les avocats du diocèse allons nous rencontrer pour entamer des discussions de règlement dans l'optique que le dossier soit réglé à l'amiable », ajoute-t-il.

L’avocat indique que les présumées victimes peuvent encore s’inscrire à l'action collective.

Puisque le dossier est devant la justice, l’Archidiocèse de Sherbrooke ne souhaite pas commenter.
1637

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires