Nominations

Cascade de nominations du conseil des ministres

Main image

Didier Bert

2023-02-17 15:00:00

Le conseil des ministres a procédé à huit nominations de juristes dans la fonction publique québécoise. Qui sont-ils?

Me Kathy Plante. Source: Radio-Canada
Me Kathy Plante. Source: Radio-Canada
Ils sont huit avocats à avoir été nommés par le conseil des ministres. Parmi ces six nominés, on compte une nouvelle haute fonctionnaire.

Me Kathy Plante est nommée sous-ministre associée au ministère de la Justice. L’avocate était jusqu’à présent directrice générale des affaires juridiques, Affaires sociales et occupation du territoire au même ministère.

Ce barreau 2004 a commencé sa carrière comme avocate en droit du travail et de la santé chez McCarthy Tétrault, avant de poursuivre en œuvrant au sein de centres de santé et de services sociaux (CSSS).

Conseillère cadre en relations de travail au CSSS du grand Littoral, elle poursuit au CSSS Alphonse-Desjardins comme conseillère cadre aux affaires juridiques, puis comme adjointe au directeur général et avocate-conseil.

Me Kathy Plante rejoint ensuite le CISSS de Chaudière-Appalaches, en tant que coordinatrice des services des affaires juridiques, des communications et de la santé et la sécurité au travail. Quand elle quitte le CISSS en 2020, elle en est la directrice des ressources humaines, communications et affaires juridiques par intérim.

Au début de la pandémie, Me Plante est nommée directrice adjointe des affaires juridiques au ministère de la Santé et des Services sociaux. Dès l’année suivante, l’avocate passe au ministère de la Sécurité publique comme directrice des affaires juridiques. C’est l’an dernier que Kathy Plante est arrivée au ministère de la Justice, au titre de directrice générale des affaires juridiques, Affaires sociales et occupation du territoire.

Me Kathy Plante détient deux baccalauréats en droit civil et en common law de l’Université d’Ottawa.

Caroline Bissonnette-Roy
Caroline Bissonnette-Roy
Caroline Bissonnette-Roy est nommée à nouveau coroner à temps partiel. Cette médecin généraliste exerce au Centre de pédiatrie sociale en communauté de Drummondville.

Elle a obtenu l’an passé un baccalauréat en droit à l’UQAM, à l’issue de quatre années d’études, en parallèle de l’exercice de la médecine… et de sa fonction de coroner, qu’elle occupe depuis 2021. Elle n’est cependant pas inscrite au barreau.

Me Marie-Pierre Charland. Source: Barrette & associés
Me Marie-Pierre Charland. Source: Barrette & associés
Me Marie-Pierre Charland est nommée à nouveau coroner à temps partiel.

Ce barreau 1998 est avocate en litige chez Barrette & associés, où elle est entrée il y a 25 ans. Elle a une prédilection pour la pratique du droit immobilier, tout en œuvrant dans d’autres champs.

Avant de rejoindre Barrette & associés, Me Charland a pratiqué comme avocate plaidante chez Séguin & associés.

Me Marie-Pierre Charland est médiatrice civile et commerciale accréditée par le Barreau du Québec. Elle enseigne au Centre de formation professionnelle de Montréal de l’École du Barreau.

Me Marie-Pierre Charland détient un baccalauréat en droit de l’Université de Sherbrooke.

Me Sophie Régnière. Source: LinkedIn
Me Sophie Régnière. Source: LinkedIn
Me Sophie Régnière est nommée à nouveau coroner à temps partiel, une fonction qu’elle occupe depuis 2018.

Ce barreau 2008 s’est tournée vers la pratique privée à Québec. Elle s’est spécialisée en droit civil, en droit familial et en droit administratif.

Me Sophie Régnière détient un baccalauréat en droit de l’Université Laval. Par ailleurs, elle possède un doctorat en théologie juive de la même université. Avant de devenir avocate, elle a été chargée de cours à la faculté de théologie et de sciences religieuses de l’Université Laval.

Me Monique Tremblay est nommée à nouveau coroner à temps partiel.

Ce barreau 1998 suit depuis près de 25 ans un riche parcours dans la fonction publique québécoise. Me Monique Tremblay a été avocate pour le Centre de services partagés du Québec, jusqu’à sa dissolution en 2020.

Après quelques années en pratique privée, c’est à la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ), que Me Monique Tremblay a commencé ce parcours au service de l’État. En 2003, elle est nommée attachée politique au cabinet du ministre de la Justice.

Un an plus tard, elle devient légiste pour la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ), avant d'œuvrer comme avocate successivement pour le Curateur public, le secrétariat du Conseil du trésor et le Centre de services partagés du Québec.

Me Monique Tremblay détient un baccalauréat en droit de l’Université Laval.

Me Pierre Bélisle est nommé à nouveau coroner à temps partiel. Il occupe cette fonction depuis l’an 2000.

L’avocat débute sa carrière comme avocat associé chez Baril, Bélisle, Lassonde, Roy & Neault. Me Pierre Bélisle se lance ensuite en pratique privée, spécialisé en droit commercial. Cela fait près de 30 ans que l’avocat est à son compte, à Victoriaville.

Ce barreau 1975 détient une licence en droit de l’Université Laval, ainsi qu’un baccalauréat ès arts de l’Université du Québec à Trois-Rivières.

Me Louise Rivard. Source: CDPQ
Me Louise Rivard. Source: CDPQ
Me Louise Rivard est nommée à nouveau membre du Comité de déontologie policière.

L’avocate est déjà membre du Comité de déontologie policière depuis 2004.

Ce barreau 1981 a œuvré auparavant comme avocate puis cheffe de module au service juridique de la Communauté urbaine de Montréal.

Elle avait ensuite rejoint le contentieux de la Ville de Montréal comme avocate.

Me Louise Rivard détient une licence en droit de l’Université de Montréal.

Me Michel Blais est nommé à nouveau membre et vice-président de la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ).

Cet avocat à la retraite a commencé sa carrière en pratique privée, chez St-Hilaire, De Blois et associés.

Ce barreau 1981 entre dès 1987 à la CPTAQ comme avocat plaidant, avant de devenir membre de la commission plus récemment, en 2020.

Il a été chargé de cours en droit notarial au niveau de la maîtrise, à l'Université Laval.

Me Michel Blais détient un baccalauréat en droit de l’Université Laval.
5300

3 commentaires

  1. Anonyme
    Anonyme
    il y a un an
    Où sont les Hommes ?
    Peut-être on en parlerait 3 minutes lors de la prochaine colloque commandité par le Barreau sur les défis des femmes au sein de la profession

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a un an
      B.D.
      Mes Michel Blais et Pierre Delisle sont aussi nommés. Peut-être que vous le sauriez si vous ne faisiez pas que regarder les images ;-)

  2. YB
    So ?
    Donc, certaines de nos consœurs accèdent à des fonctions de fonctionnaires de luxe.

    En quoi est-ce une "nouvelle" ?

    Personnellement, si j'étais nominé par le conseil des ministres, j'aimerai éviter que ça s'ébruite, mais bon ; to each their own !

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires