Nouvelles

Stérilisations forcées: la Cour supérieure autorise une action collective

Main image

Sonia Semere

2023-08-25 11:15:00

Des femmes d’origine atikamekw ont déposé un recours collectif contre le CISSS de Lanaudière… Quels sont les faits reprochés?

Léa Lemay Langlois et Joelle Perron-Thibodeau. Source: LinkedIn
Léa Lemay Langlois et Joelle Perron-Thibodeau. Source: LinkedIn
Une action collective vient d’être autorisée par la Cour supérieure pour des femmes d’origine atikamekw qui auraient subi une stérilisation forcée au Centre intégré de santé et de services sociaux de Lanaudière depuis décembre 1971.

Les deux plaignantes représentées par Mes Léa Lemay Langlois, Joelle Perron-Thibodeau, Sarah-Maude Belleville-Chénard et David Schulze du cabinet Dionne Schulze, réclament des dommages compensatoires et punitifs pour les femmes qui ont subi le même sort qu'elles, mais aussi pour les proches de ces femmes.

Les deux requérantes ont accouché cinq fois à l'hôpital de Joliette, qui relève du CISSS Lanaudière. Elles allèguent avoir subi une ligature des trompes forcée au terme de leur cinquième accouchement.

La Cour supérieure a autorisé le recours collectif contre les trois médecins représentés par Mes Karine Joizil, Mathieu Bernier-Trudeau et Amélie Boucher du cabinet McCarthy Tétrault.

En revanche, le recours contre le Centre intégré de santé et de services sociaux de Lanaudière défendu par Mes Marie-Nancy Paquet, Blanche Fournier et Anne Bélanger du cabinet Lavery de Billy, a été rejeté.

2864

1 commentaire

  1. A
    A
    Cette action de stérilisation a fait en sorte qu'aujourd'hui il y a moins de saoulons.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires