Nouvelles

Une action collective contre le gouvernement du Québec

Main image

Sonia Semere

2023-02-28 10:15:00

Une demande d’autorisation d’exercer une action collective vient d’être déposée contre le gouvernement du Québec… Qui sont les avocats derrière ce recours ?

L’Établissement de détention Leclerc à Laval et Me Bruce Johnston et Me Clara Poissant-Lespérance. Sources: Trudel Johnston & Lespérance et Radio-Canada
L’Établissement de détention Leclerc à Laval et Me Bruce Johnston et Me Clara Poissant-Lespérance. Sources: Trudel Johnston & Lespérance et Radio-Canada
Jeudi 23 février dernier, Me Bruce Johnston et Me Clara Poissant-Lespérance ainsi que Niamh Leonard, stagiaire du cabinet Trudel Johnston & Lespérance ont déposé une demande d’autorisation d’exercer une action collective contre le gouvernement du Québec concernant les fouilles à nu et les problèmes d’accès aux soins de santé à l’Établissement de détention Leclerc à Laval.

Cette action collective vise toutes les femmes qui ont été détenues au sein de cet établissement pénitentiaire depuis le 6 septembre 2019.

La demanderesse, Louise Henry allègue que la façon dont le ministère de la Sécurité publique traite les femmes qui y sont détenues viole leur droit à l’intégrité, à la sécurité, à la dignité, à l’égalité, d’être soumises à un régime carcéral distinct approprié à leur sexe et à leur condition physique et mentale.

Des faits qui constituent une violation de la Charte canadienne des droits et libertés et de la Charte des droits et libertés de la personne.

Cette action collective vise donc à obtenir des dommages-intérêts en réparation des violations des droits fondamentaux des membres et en compensation du préjudice que celles-ci ont subi. La demande vise aussi à faire cesser ces violations.

Louise Henry a été incarcérée à Leclerc à deux reprises, du 18 décembre 2017 au 17 mai 2018 et du 30 juin 2019 au 27 janvier 2020.

Désormais pleinement engagée sur ces problématiques, celle-ci a écrit le livre Délivrez-nous de la prison Leclerc! dans le but de dénoncer les conditions inhumaines au sein de cette prison.
4683

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires