Nominations

Un nouveau chef pour les procureurs de la Cour municipale de Montréal

Main image

Didier Bert

2022-09-09 08:30:00

Un ancien inspecteur général de la Ville de Montréal fait son retour…

Me Denis Gallant. Source: Roy Bélanger
Me Denis Gallant. Source: Roy Bélanger
Me Denis Gallant est nommé directeur des poursuites pénales et criminelles du Service des affaires juridiques de la Ville de Montréal.

Il sera à la tête des procureurs de la Cour municipale.

Il succède à Claude Dussault, qui a été nommé juge de la Cour municipale de Montréal, en mai, par le ministre de la Justice, Simon Jolin-Barrette.

Denis Gallant s’était fait connaître comme procureur en chef adjoint de la Commission Charbonneau, chargée d’enquêter sur l'octroi et la gestion des contrats publics dans l'industrie de la construction, de 2011 à 2014.

Sa nomination à la Commission Charbonneau avait mis fin à quatre années passées au Service des poursuites pénales du Canada où il œuvrait comme procureur et chef d’équipe.

Il s’agit d’un retour pour l’avocat, puisque Me Gallant a occupé les fonctions d’inspecteur général de la Ville de Montréal. Le barreau 1990 a exercé ce mandat non renouvelable de 2014 à 2018. Le Bureau de l'inspecteur général (BIG) venait d’être créé alors que la Commission Charbonneau touchait à sa fin. Le mandat du BIG est de surveiller l’octroi et l’exécution des contrats et d’assainir les pratiques dans l’administration de la ville.

Ce spécialiste du droit criminel a ensuite été le premier PDG de l’Autorité des marchés publics (AMP), un organisme créé également à la suite des travaux de la Commission Charbonneau. L'AMP a le mandat de s'assurer que tous les contrats accordés par les ministères, les sociétés d'État, les organismes gouvernementaux et les municipalités sont conformes aux normes et font l'objet d'une saine concurrence. Elle a le pouvoir de se pencher sur n'importe quel contrat, que ce soit à sa propre initiative, à la suite d'une plainte déposée par un lanceur d'alerte ou à la demande du président du Conseil du Trésor.

Me Gallant exerçait jusqu’à présent chez Roy Bélanger Avocats (RBD), qu’il avait rejoint en janvier 2020. À l’époque, le cabinet avait salué son nouvel avocat en ces termes: « La réputation professionnelle et la notoriété de Me Gallant font l’objet d’une reconnaissance incontestable non seulement au sein de la communauté juridique, mais au sein de la société en général. »

Chez Roy Bélanger Avocats, Me Gallant exerçait en droit criminel, pénal réglementaire, droit disciplinaire et droit administratif. Il était devenu depuis associé principal du cabinet montréalais.

Me Denis Gallant détient un baccalauréat en droit de l'Université de Sherbrooke et une maîtrise en droit de l’UQAM. Il avait débuté sa carrière d’avocat à l’aide juridique de Montréal, où il a exercé durant plus de neuf ans, essentiellement en droit criminel.

Il est professeur de droit criminel à l’École du barreau depuis 2004. Il est également chargé de cours en droit pénal à l’UQAM depuis septembre 1998.

Me Gallant est membre du comité exécutif de la section criminelle de l’Association du Barreau canadien depuis septembre 2020. Il est aussi membre du comité des infractions du Barreau de Montréal depuis janvier 2020.

En 2011, le barreau du Québec lui a décerné la distinction Advocatus Emeritus. L’UQAM lui a décerné le Prix reconnaissance en 2019.
3376

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires