Carrière et Formation

Comment assurer la relève au sein de son cabinet ?

Main image

Sonia Semere

2022-12-12 14:15:00

La santé future de votre cabinet d'avocats dépend assurément de la façon dont vous allez assurer la relève…

Roy S. Ginsburg. Source: Site web de Roy S. Ginsburg
Roy S. Ginsburg. Source: Site web de Roy S. Ginsburg
Lorsque vous quitterez votre cabinet, vos clients se retrouveront privés de l'avocat avec qui ils ont construit et entretenu une relation personnelle et professionnelle au fil des ans.

Alors, qui, dans votre cabinet, est prêt à intervenir et à satisfaire ces clients de la même manière ?

Pour ''Attorney at work'', Me Roy S. Ginsburg s’est tout d’abord penché sur les obstacles qui empêchent les avocats d’assurer une relève efficace et, dans un second temps, sur la nécessité absolue de faire de ce point une priorité.

Les obstacles à la planification

Trop occupé pour planifier ? Selon Me Ginsburg, les avocats sont réputés pour envisager toutes les manières possibles dont une transaction avec un client peut mal tourner, même si cela ne se produirait pas avant des années.

Paradoxalement, lorsqu'il s'agit du cabinet d'avocats, penser à l'avenir n'est guère une tâche qui les préoccupe.

Et pour cause, chaque avocat se concentre sur les problèmes quotidiens tels que la gestion de crise des clients, les questions de facturation et de recouvrement ou la répartition des bénéfices du cabinet.

Trop égoïste pour planifier ? C’est l’autre obstacle relevé par Me Roy S. Ginsburg. Il y a ainsi des associés qui se soucient plus d'eux-mêmes que de l'entreprise.

Ces avocats perturberont le cabinet en partant selon leurs propres conditions, en ne planifiant que pour eux-mêmes et non pour leurs collègues.

La nécessité d’assurer la relève

Plus que jamais, il s’avère nécessaire d’entamer, le plus tôt possible, une discussion sur la planification de la relève. En théorie, cette discussion devrait être lancée par l'associé directeur ou le comité de direction de l'entreprise.

Des partenaires influents et respectés peuvent également soulever la question. Dans la réalité, bon nombre de ces personnes souffrent des peurs mentionnées ci-dessus, explique Me Roy S. Ginsburg.

Dans ce cas, une tactique efficace consiste à camoufler la planification de la relève de l'entreprise dans le processus de planification stratégique. Cela peut être particulièrement efficace lorsque le processus de planification stratégique est facilité par un consultant externe.

Contrairement aux avocats du cabinet, les consultants externes n'ont aucun intérêt direct dans les résultats de la planification de la relève. Cette objectivité inspire plus de franchise de la part des avocats qui pourraient autrement être méfiants à l'égard du processus.

Si votre cabinet veut que ses meilleurs clients restent après le départ de vos avocats, la planification de la succession est la solution la plus efficace pour atteindre cet objectif.
3465

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires