Nouvelles

Avocats sur TikTok, inquiétudes dans les cabinets

Main image

Didier Bert

2023-06-07 13:15:00

Un avocat s’affiche dans une vidéo publiée sur TikTok : les vues se multiplient… et la gêne des dirigeants du cabinet aussi ! Pourquoi ?

Source: Shutterstock
Source: Shutterstock
Quand les cabinets cherchent à conserver la maîtrise de leur communication, il peut être effrayant pour les dirigeants de voir un avocat publier du contenu vidéo sur TikTok.

L’application de partage de vidéos est devenue une nouvelle frontière pour les grands cabinets d’avocats. Certains, comme Simpson Thatcher, ont tracé un cadre applicable à leurs associés, comme l’interdiction d’être rémunéré pour le contenu mis en ligne, rapporte ''Bloomberg Law''. Le cabinet espère ainsi éviter que ses avocats se placent en situation de conflits d’intérêt.

Mais peut-on vraiment se passer de communiquer sur un réseau qui s’adresse à 150 millions d’utilisateurs actifs aux États-Unis… et un milliard dans le monde ?

Et comment négliger la rémunération potentielle qui peut être versée à des influenceurs spécialisés ? Aux États-Unis, les cinq premiers influenceurs du domaine financier gagneraient entre 275 000 et 750 000 dollars par an avec seulement deux publications commanditées par semaine.

Enfin, un cabinet peut-il se passer d’une telle plateforme capable d’orienter de nombreux clients vers tel ou tel fournisseur de services juridiques ?

Le fond du problème est que la plupart des politiques des cabinets sont établies par des personnes qui ne sont pas elles-mêmes sur TikTok. Elles ne comprennent pas la proposition de valeur. Elles la comprennent d’autant moins que cela ne correspond pas à la manière dont elles ont elles-même avancé dans leur carrière.

Pourtant, une activité sur TikTok permet de démarquer l’avocat - voire le cabinet - aux yeux des abonnés de la plateforme de partage. TikTok peut être un bon outil de développement de la clientèle ou de recrutement, justement en touchant des abonnés que le cabinet n’aurait jamais atteint autrement.

Bien sûr, les avocats publiant sur TikTok doivent appliquer les mêmes règles de déontologie que dans n’importe quel autre milieu. Mais cela ne doit pas les empêcher d’être actifs sur TikTok… ou sur toute plateforme susceptible de contribuer aux objectifs du cabinet.
4219

2 commentaires

  1. Anonyme
    Anonyme
    il y a un an
    Les nothingburger de l'année: Tik-Tok, IA, ingérence chinoise, fulgurante contre-offensive ukrainienne, ...
    Et si la population refuse d'avaler ces indigestes salades, l'état se chargera de censurer les médias sociaux et d'empêcher les mal-pensants de louer le Palais de congrès.

  2. pigeon dissident
    pigeon dissident
    il y a un an
    tik tok
    A mon avis ( de vieux ) un avocat qui utilise Tik-Tok ça ne fait pas très sérieux et en plus ça risque d'attirer une clientèle que l'on ne veut pas vraiment desservir .

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires