Nominations

Une avocate quitte l’AMF pour la pratique privée

Main image

Didier Bert

2023-09-21 08:30:00

Une avocate retourne à la pratique privée après un passage chez le gendarme des marchés financiers. Qui est-elle?

Me Ioanna Lianis. Source: LinkedIn
Me Ioanna Lianis. Source: LinkedIn
La motivation à être sa propre patronne demeure toujours aussi forte pour Me Ioanna Lianis, au point de quitter l’Autorité des marchés financiers (AMF) pour exercer à nouveau en solo.

Avocate en droit criminel et pénal, et médiatrice familiale accréditée, Me Lianis revient à la pratique privée à Brossard, comme elle l’explique dans une publication sur LinkedIn:

« Après quelques mois passés à travailler à l'Autorité des marchés financiers, Direction du contentieux, je vous annonce que j'ai décidé de revenir à la pratique privée. Enrichie de cette nouvelle expérience professionnelle, je reprends donc le flambeau, là où je l'avais laissé, avec une flamme encore plus flamboyante ! Je poursuivrai donc ma carrière en tant qu'avocate de la défense et médiatrice familiale. »

Ce choix intervient alors que l’avocate vient d'œuvrer cinq mois à la direction du contentieux de l’AMF, au cours d’un parcours professionnel essentiellement réalisé en pratique privée.

À compter de son assermentation en 2007, l’avocate a d’abord rejoint le Directeur aux poursuites criminelles et pénales (DPCP) à titre de procureure. Un an plus tard, Me Ioanna Lianis est recrutée par l’Association de la construction du Québec (ACQ), comme avocate spécialisée en droit pénal et en droit de la santé et de la sécurité au travail.

C’est en 2011 que Me Lianis s’est mise à son compte pour la première fois. Elle exerce alors comme avocate de la défense en droit criminel et pénal, et médiatrice familiale.

Quand elle se joint à l’AMF, après 12 années de pratique privée, c’est parce qu’elle avait « envie de plus grands dossiers ». Ce mariage de raison ne dure que cinq mois. « J’ai besoin d’être en contact avec les gens, de les aider, de plaider, de négocier, de trouver des solutions avec eux et pour eux », explique Me Ioanna Lianis. « J’ai reçu de nombreux messages de clients. Ça me touchait au coeur… J’ai senti que ma place était celle d’avocate de la défense. »

Mais l’avocate ne regrette pas son passage à l’AMF. « Je suis très contente de l’avoir fait. Cela m’a permis de me retrouver. »

Dans son cabinet de Brossard, Me Lianis a renoué avec la flamme qui l’anime dans son métier. « Je me sens utile. J’aide mes clients à passer à travers de mauvais moments. Je suis leur progression, pour certains leur réhabilitation, je les accompagne… Ça vaut tout l’or du monde! »

Me Ioanna Lianis ne se voit pas forcément travailler toujours en solo. « Je garde les oreilles ouvertes. Je me donne la liberté de travailler avec d'autres personnes, si ce sont les bonnes personnes. »

Me Lianis est membre du comité des requêtes au Barreau du Québec. Elle a aussi été membre du comité ad hoc sur les violences sexuelles de l’ Association des avocats de la défense de Montréal, Laval et Longueuil (AADM). L’avocate a également été membre du comité publicité et relations publiques de l’ Association des médiateurs familiaux du Québec (AMFQ).

Me Ioanna Lianis détient un baccalauréat en droit de l’Université de Montréal.
4720

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires