Nouvelles

Les robots juges s’en viennent !

Main image

Didier Bert

2023-06-22 12:00:00

L’intelligence artificielle sera utilisée pour prendre certaines décisions de justice, affirme un haut magistrat britannique.

Geoffrey Vos, Master of the Rolls. Source: Courts and Tribunals Judiciary
Geoffrey Vos, Master of the Rolls. Source: Courts and Tribunals Judiciary
L’utilisation de l’intelligence artificielle (IA) par les cabinets suscite de nombreuses questions depuis le début de l’année.

Cette fois, l’affirmation de ce juge britannique pourrait lancer des questionnements sur le remplacement de juges par l’IA.

« Je crois qu’il (l’IA) peut également, à un moment donné, être utilisé pour prendre certaines décisions judiciaires (au début, très mineures) », a affirmé Geoffrey Vos, qui exerce la fonction de Master of the Rolls, c’est-à-dire le troisième plus haut magistrat au Royaume-Uni. Il s’exprimait dans une conférence en ligne mi-juin, rapporte ''Legal Cheek''.

Le haut magistrat reconnaît que certains domaines devraient rester à l’écart, comme les décisions touchant au bien-être des enfants. « Mais dans d'autres types de litiges moins intensément personnels, tels que les litiges commerciaux et d'indemnisation, les parties pourraient en venir à faire confiance aux décisions prises par les machines plus rapidement que beaucoup ne le pensent », prévient Geoffrey Vos.

Le haut magistrat trace un parallèle avec l’utilisation de l’IA en médecine, par exemple pour diagnostiquer des cancers de la peau. Dans ce domaine aussi, la confiance en la fiabilité de la technologie revêt un aspect déterminant.

Le contrôle de l’IA sera nécessaire, précise Geoffrey Vos, « pour que les parties sachent quelles décisions sont prises par des juges et quelles décisions sont prises par des machines » et « pour qu'il y ait toujours la possibilité de faire appel à un juge humain ».
2348

1 commentaire

  1. Anonyme
    Anonyme
    il y a 9 mois
    Le meilleur moyen de favoriser l'abitrage privé !
    Quoi de mieux, pour que le public fuie encore davantage les tribunaux, que d'annoncer aux justiciables que leur dossier pourrait être mis dans les mains d'une machine?

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires