Nouvelles

Décès d’une avocate reconnue

Main image

Didier Bert

2023-06-23 10:15:00

Cette avocate a œuvré dans des cabinets d’envergure nationale et internationale. Elle est décédée accidentellement.

Ann Bigué n’est plus… Source: Coopérative funéraire de l’Abitibi
Ann Bigué n’est plus… Source: Coopérative funéraire de l’Abitibi
L’avocate Ann Bigué s’est éteinte dans sa 72e année, victime d’un accident de la route dans le parc de la Vérendrye.

Originaire de l’Abitibi, Ann Bigué a été assermentée en 1975. L’avocate a travaillé durant 25 années chez McCarthy Tétrault, où elle était associée au sein du groupe du droit des affaires à Montréal. Elle était souvent appelée à traiter, pour le compte des entreprises, des questions impliquant les droits ancestraux issus de traités des peuples autochtones dans le contexte de projets de mise en valeur de l’énergie et des ressources naturelles.

L’avocate disposait d’une vaste expérience dans le développement et la construction de projets énergétiques, miniers et industriels au Canada ainsi que dans les activités d'aménagement forestier.

Ann Bigué a œuvré à la réglementation des premières exportations d’électricité d’Hydro-Québec aux États-Unis et de l’expansion du gaz naturel au Québec. Elle a participé à la négociation d’accords importants sur des revendications territoriales et d’ententes entre des communautés autochtones et des entreprises du secteur des ressources naturelles, facilitant ainsi la mise en œuvre de projets majeurs.

Me Bigué a été membre du Comité consultatif du ministre de la Justice sur les nominations à la magistrature fédérale de 2004 à 2006. Elle représentait le Barreau du Québec à ce comité.

En 2008, Me Ann Bigué se joint au cabinet Lavery, de Billy à titre d’associée, exerçant en droit administratif, constitutionnel et réglementaire, plus particulièrement en droit autochtone et en droit des ressources naturelles et de l’énergie.

En 2010, Me Ann Bigué rejoint le cabinet Fraser Milner Gasgrain à titre de co-chef du groupe national autochtone. Le cabinet fusionnera en 2013 pour former Dentons, où elle aura œuvré jusqu’à ses derniers jours. L’avocate représentait l’industrie et les promoteurs dans des affaires variées comme les ressources naturelles et les infrastructures, « et ce, toujours dans un souci de réconciliation », précisait-elle dans une entrevue avec Droit-inc il y a quelques années.

Nombreux hommages

« Au courant des dernières treize années, Ann a grandement contribué au succès du cabinet à bien des égards », salue Christian Létourneau, associé directeur du bureau de Montréal chez Dentons Canada.

« Ann a siégé au conseil de la région du Canada ainsi qu’au conseil mondial. Ann a toujours apporté un soutien inestimable à ses collègues et maintenu des liens étroits avec nos clients. Au-delà d’être une avocate d’exception, Ann était une collègue remarquable, une mentore dédiée et une amie formidable. Sa présence nous manquera profondément, que ce soit à Montréal ou dans nos autres bureaux au Canada. Nous lui sommes infiniment reconnaissants pour son dévouement inébranlable envers le cabinet et ses membres. »

Tout au long de sa carrière, Me Ann Bigué s’est investie auprès de la division du Québec de l’Association du barreau canadien (ABC), ainsi que de la U.S. Energy Bar Association, l’Association de l’exploration minière du Québec et la Canadian Aboriginal Minerals Association. Elle a été gouverneure de l'Association Pipeline Longitude 75°.

En 2009, le Barreau du Québec lui a décerné le titre d’avocate émérite, pour souligner son excellence professionnelle et sa contribution exceptionnelle à l’avancement de la profession.

Sur la page de l’avis de décès, le milieu juridique rend hommage à la défunte. « En 1996, j'ai décidé de faire mon stage chez McCarthy Tétrault parce que je souhaitais avoir l'occasion de travailler avec Ann Bigué. J'ai eu ce privilège et j'ai été témoin du grand respect que lui accordaient ses clients issus de différentes nations au Québec et en Colombie-Britannique. Éminente juriste et défenseure des droits autochtones, elle était dévouée, mais aussi enjouée », se souvient Katia Opalka, professeure associée à la faculté de droit de l’Université McGill et gestionnaire principale à la conformité du commerce international chez Pratt & Whitney Canada.

« J’ai eu le privilège de travailler avec Ann pendant plusieurs années alors qu’elle m’avait prise sous son aile, ayant des domaines de pratiques complémentaires. Ces années ont été marquantes et déterminantes dans le développement de ma carrière. Cependant, au-delà de ces longues heures à côtoyer Ann et à apprendre au contact de ses qualités professionnelles indéniables, ce que je me souviens le plus aujourd’hui est sans doute son sens de l’humour, son attention aux autres, son respect pour tous, son amour immense pour l’Abitibi et sa famille », rend hommage Anne-Frédérique Bourret, associée chez BCF Avocats.

« Nous nous sommes côtoyées chez McCarthy Tétrault et j’ai pu constater sa grande rigueur juridique et son grand intérêt pour les Peuples autochtones. Sa sensibilité continue pour les communautés dans le Nord, mais aussi pour la situation parfois difficile des personnes autochtones dans les centres urbains était touchante », écrit Elisabeth Patterson, associée chez Dionne Schulze.

Ann Bigué laisse dans le deuil ses quatre frères et sœurs.
6417

1 commentaire

  1. Anonyme
    Anonyme
    il y a 11 mois
    Accident de la route
    RIP Me Ann Bigué. La route 117 semble très dangereuse.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires