Carrière et Formation

Comment devenir un bon médiateur ?

Main image

Marie-ève Buisson

2023-07-11 14:15:00

Vous souhaitez débuter une carrière comme médiateur? Voici 11 conseils donnés par un expert pour être le meilleur médiateur qu’il soit!

Me Jean H. Gagnon. Source: Fasken
Me Jean H. Gagnon. Source: Fasken
Avec ses 40 ans d’expérience, l’avocat Jean H. Gagnon a donné à Droit-Inc ses 11 conseils pour devenir un bon médiateur.

1. Une formation adéquate

Pour devenir médiateur, le Barreau du Québec demande une formation de 60 heures, ce qui n’est pas assez. L’expérience et une bonne formation sont essentielles pour devenir le meilleur médiateur qu’il soit.

2. Une éthique qui n’a pas de faille

Pour devenir un bon médiateur, il faut avoir une bonne éthique pour gagner la confiance des deux parties. Il faut respecter la confidentialité, rester impartial, neutre et éviter tous conflits d’intérêts.

3. Être disponible

Lorsque les gens viennent en médiation, ils s’attendent à ce que leur médiateur soit le plus disponible possible. Il se peut que vous ayez à travailler le soir ou même la fin de semaine, et c’est normal ! Si on n’est pas disponible pour ses clients avant deux ou trois mois, ce n’est pas une bonne idée.

4. Être à l’écoute

Dans la profession de médiateur, il faut être à l’écoute. Il faut également être attentif à ce que les deux parties vont dire pour trouver des solutions à leurs problèmes. Il est essentiel de ne pas penser à nos propres problèmes, à ce qui s’en vient dans vos vies. Nous devons être disponibles à 100 % et cela signifie qu’on doit être à l’écoute de nos clients.

5. Garder une certaine humilité

Lorsqu’on est médiateur, on doit laisser la place aux deux parties. Nous ne sommes pas le maître des lieux, l’animateur, le juge ou l'arbitre. Nous sommes là pour guider nos clients et les ramener sur le droit chemin lorsque c’est nécessaire. Il faut apprendre à se mettre en retrait et laisser à l’avant-plan les deux parties et leurs avocats, si besoin.

6. L’absence de jugement

Les médiateurs ne sont pas là pour porter un jugement, ni sur les parties, ni sur ce qui s’est passé et ni sur les causes du différend. Comme médiateur, il faut être capable de laisser de côté nos préjugés et nos biais.

7. La flexibilité

Il est important lorsqu’on est médiateur d’être capable de s’adapter. Chaque cas est différent, il faut donc avoir une certaine flexibilité pour s’adapter à toutes les nouvelles situations. Lorsqu’on est un jeune médiateur, il faut éviter de vouloir à tout prix faire ce qu’on a appris dans nos cours.

8. La patience

En médiation, il faut laisser les parties avancer à leur rythme. Il ne faut pas les bousculer, sinon on risque d’avoir une résistance de leur part. Il est donc important de rester proactif tout en étant patient avec nos clients.

9. La ténacité

La médiation, ce n'est pas un long fleuve tranquille. Il y a des hauts et des bas. Il y a parfois des explosions d’émotions chez les clients et parfois des impasses. Il faut être capable de ramener les clients sur le droit chemin et les aider à voir la lumière au bout du tunnel, si besoin. Pour y parvenir, il faut être tenace et confiant en ses capacités.

10. Être optimiste, mais réaliste

En tant que médiateur, il faut demeurer optimiste lorsqu’il y a des moments plus difficiles. Il faut aussi demeurer réaliste lorsqu’il y a des solutions qui ne fonctionnent pas comme prévu.

11. Avoir une certaine autonomie

Le métier de médiateur est assez solitaire. Nous ne pouvons pas partager avec les autres ce qui a été discuté lors des séances de médiation. Il est possible de discuter de techniques avec d’autres médiateurs pour s’informer et s’améliorer mais en tant que tel, la médiation se fait seul. Il faut donc être autonome et préserver la confidentialité et l’impartialité pour nos clients.
4113

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires