Nominations

Grosse prise pour McMillan!

Main image

Marie-ève Buisson

2023-10-12 08:30:00

Un grand cabinet recrute quatre avocats qui viennent garnir son département en droit des affaires…

Nadia Hanine, Maude Colpron, André Paquette et Alexandre Brocherieux. Sources: LinkedIn et McMillan
Nadia Hanine, Maude Colpron, André Paquette et Alexandre Brocherieux. Sources: LinkedIn et McMillan
Une autre grosse prise pour McMillan! Le cabinet est allé chercher quatre avocats qui ont travaillé pendant de longues années dans d’autres cabinets.

Il s’agit de Nadia Hanine, Maude Colpron et l’associé André Paquette, tous trois en provenance de chez Lavery. Alexandre Brocherieux se joint également au cabinet.

« Nadia Hanine, Maude Colpron et moi-même venons tous de chez Lavery. Nous avons tous eu de bonnes conversations et rencontres avec McMillan. Nous en sommes venus à la conclusion qu’il était temps de rejoindre ce grand cabinet », explique André Paquette qui a travaillé pendant plus de 24 ans chez Lavery.

André Paquette devient associé en droit des affaires chez McMillan. Sa pratique est axée principalement sur les fusions et acquisitions, le financement et la structuration d’entreprise, incluant les entreprises sans capital-actions et les organismes à but non lucratif.

Chez McMillan, il conseille les clients sur les contrats, le financement par capital de risque, le cadre évolutif de la législation qui a une incidence sur les entreprises au Québec, en plus de mentorer les plus jeunes avocats.

« J’ai choisi de rejoindre McMIllan puisqu’ils sont très reconnus en fusions et acquisitions. Ils partagent également les mêmes valeurs que moi… Ils priorisent les clients avant tout », ajoute-t-il.

Me Paquette avoue avoir eu des discussions avec plusieurs autres cabinets. « Vous savez, dans une carrière, on reçoit plusieurs appels, on rencontre des gens… Cette fois-ci avec McMillan, la connexion s’est faite rapidement. C’est comme si les astres s’étaient alignés pour qu’on se rencontre. Je suis très fier de rejoindre leur équipe », dit-il.

Nadia Hanine est maintenant sociétaire chez McMillan. Avant de rejoindre le cabinet, elle a été auxiliaire d’enseignement à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et a travaillé chez Lavery pendant dix ans, dont six en tant qu'avocate.

Sa pratique se concentre en droit des affaires sur les fusions et acquisitions. Elle prodigue à sa clientèle des conseils stratégiques sur tout ce qui touche le droit commercial et des sociétés.

La Barreau 2017 détient un baccalauréat en droit ainsi qu’un Juris Doctor de l’Université de Montréal.

Alexandre Brocherieux devient sociétaire chez McMillan. Il axe sa pratique en droit des affaires. Il conseille les clients sur des questions de droit des sociétés et de droit commercial.

Avant de rejoindre McMillan, il a travaillé comme stagiaire chez Bretton Woods Law Canada, comme avocat chez Miller Thomson et chez Spiegel Sohmer.

Le Barreau 2019 détient un baccalauréat en droit et un Juris Doctor de l’Université d’Ottawa.

Maude Colpron est aussi sociétaire chez McMillan. Elle développe une pratique diversifiée en droit des affaires, axée sur les fusions et acquisitions.

Dans sa pratique, elle conseille les clients sur les contrats commerciaux et d’entreprise, ainsi que sur les aspects juridiques des acquisitions et des ventes d’entreprises et d’autres opérations ou activités stratégiques.

Avant de rejoindre McMillan, elle a travaillé pendant quatre ans chez Lavery. La Barreau 2021 détient un baccalauréat MBA en droit à l’Université de Sherbrooke.
3629

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires