Opinions

Cinq éléments qui pourraient déclencher une vérification fiscale de vos cryptomonnaies

Main image

David Coutu

2023-07-18 11:15:00

Focus sur les différents éléments qui pourraient déclencher une vérification fiscale de cryptomonnaies.

David Coutu, l’auteur de cet article. Source: De Grandpré Chait
David Coutu, l’auteur de cet article. Source: De Grandpré Chait
L’Agence du revenu du Canada a récemment mis sur pied une unité spécialisée en matière de cryptomonnaies, laquelle s’est munie d’outils technologiques lui permettant d’entreprendre des vérifications fiscales de vos transactions.

Voici cinq éléments qui pourraient déclencher une vérification fiscale de vos cryptomonnaies.

1. L’acquisition de cryptomonnaies à l’aide de vos cartes de crédit ou comptes bancaires

Utiliser une carte de crédit ou un compte bancaire pour acquérir des cryptomonnaies laisse une empreinte financière qui peut attirer l’attention des autorités fiscales. Les transactions importantes sont souvent scrutées et les institutions financières sont dans l’obligation de signaler certaines opérations aux autorités fiscales. Si vous utilisez souvent vos cartes de crédit ou comptes bancaires pour acheter des cryptomonnaies, cela pourrait déclencher une vérification fiscale de vos cryptomonnaies.

2. Les dépôts d’argent dans vos comptes bancaires en provenance de plateformes d’échange de cryptomonnaies

Les fonds déposés dans votre compte bancaire provenant de la vente de cryptomonnaies peuvent également déclencher une alerte. Si vous réalisez d’importants bénéfices avec vos cryptomonnaies et que vous transférez ces gains dans votre compte bancaire, cela peut éveiller la curiosité des autorités fiscales. Il est important de déclarer correctement tous vos gains liés aux cryptomonnaies pour éviter des problèmes avec le fisc.

3. Les autorités fiscales ont obtenu une ordonnance obligeant votre plateforme d’échange de cryptomonnaies à lui transmettre des informations sur ses clients

Les plateformes d’échange de cryptomonnaies sont de plus en plus surveillées par les autorités fiscales. Si votre plateforme d’échange a été contrainte par une ordonnance judiciaire de partager des informations sur ses clients avec le fisc, vous pourriez être sujet à une vérification fiscale.

4. Votre identification sur les médias sociaux comme détenteur de cryptomonnaies

Avec l’essor des réseaux sociaux, les informations personnelles sont devenues plus accessibles que jamais. Si vous vous identifiez publiquement comme détenteur de cryptomonnaies sur les médias sociaux, cela peut attirer l’attention des autorités fiscales. Soyez conscient de l’information que vous partagez en ligne, car cela pourrait potentiellement déclencher une vérification fiscale.

5. Le dépôt de plus de 10 000 $ de cryptomonnaies sur votre plateforme d’échange canadienne

Les dépôts de grande valeur sur les plateformes d’échange peuvent également attirer l’attention des autorités fiscales. Au Canada, un dépôt de plus de 10 000 $ en cryptomonnaie pourrait déclencher une vérification fiscale. Il est donc crucial de garder une trace précise de toutes vos transactions de cryptomonnaie et de déclarer correctement vos gains.

À propos de l’auteur

David Coutu

Spécialisé en litige fiscal au sein du cabinet De Grandpré Chait, David Coutu représente ses clients à tout niveau du processus de contestation de cotisations fiscales.

Il exerce sa pratique dans divers secteurs de la fiscalité québécoise et canadienne, plus précisément en matière d’impôts sur le revenu, de taxes sur les produits et services (TPS) et de taxes de vente du Québec (TVQ).

3030

2 commentaires

  1. Anonyme
    Anonyme
    il y a 9 mois
    Crypto
    Il faut manquer de jugement au départ pour avoir acheté des cryptomonnaies. Ce n'est pas moi qui le dit c'est Charlie Munger.

  2. Merci
    Excellent article
    Bon résumé, pratique et moderne. Merci Me Coutu

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires