Nouvelles

Quatre jours au bureau, la nouvelle norme?

Main image

Didier Bert

2023-07-18 14:15:00

Après des années de tâtonnements, les cabinets d’avocats semblent s’aligner sur une règle commune pour le travail hybride…

Source: Shutterstock
Source: Shutterstock
La semaine de quatre jours au bureau pourrait s’imposer comme la norme de l’après-pandémie.

Avant l’année 2020, le travail à distance était rare. En 2020, il est devenu la norme.

Depuis 2021, les organisations avancent par petits bonds, en ajoutant ou en retranchant des jours de travail au bureau, tout en veillant à ne pas fâcher leur personnel, devenu soucieux de préserver une certaine qualité de vie acquise en expérimentant le télétravail.

À présent, de grands cabinets d’avocats américains semblent donner le ton, en imposant à leurs avocats d’être présents quatre jours par semaine au bureau.

Comme plusieurs autres firmes, le cabinet Weil, Gotshal & Manges vient d’annoncer à ses avocats qu’ils devront être au bureau du lundi au jeudi à partir du mois de septembre, dès après la fête du travail, rapporte Reuters.

C’est en observant les autres grands cabinets que Weil, Gotshal & Manges a décidé d’imposer cette présence de quatre jours.

« Au cours de la dernière année, nous avons tous vu les nombreux avantages qui viennent avec les gens qui travaillent régulièrement en personne — en particulier avec la prévisibilité de savoir que les gens seront toujours là les mêmes jours », explique la note de service du cabinet.

Les avantages constatés sont essentiellement l'amélioration du mentorat des avocats, du développement professionnel et du moral du personnel.

Le vendredi restera un jour flexible pour les avocats de Weil, qui bénéficieront aussi de 12 jours de travail flexibles à distance chaque année.

Et au Québec, que se passe-t-il?
3166

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires