Nouvelles

Procès Delisle : une autre personne tenait l'arme

Main image

Agence Qmi

2012-05-16 12:35:00

À en croire les conclusions de l'experte en projection de taches de sang, il aurait fallu qu'une tierce personne tienne l'arme au moment où la femme de l'ex-juge Jacques Delisle a reçu une balle dans la tête.

Jacynthe Prévost a poursuivi son témoignage aujourd'hui ce matin, au huitième jour du procès de Jacques Delisle, accusé du meurtre prémédité de son épouse, retrouvée avec une balle dans la tempe le 12 novembre 2009.

Selon son hypothèse, au moment du tir, la dame aurait été étendue sur le dos et le visage tourné vers le sofa.

L'experte en projectin de taches de sang, a témoigné aujourd'hui qu'une tierce personne tenait l'arme au moment où l'ex-femme de Jacques Delisle a reçu une balle
L'experte en projectin de taches de sang, a témoigné aujourd'hui qu'une tierce personne tenait l'arme au moment où l'ex-femme de Jacques Delisle a reçu une balle
Pour expliquer la tache noire dans la main, il aurait fallu qu'elle ait cette dernière à la tempe, sur le dessus de l'arme, tel que l'expliquait hier le pathologiste.

Le scénario « final » impliquait donc que l'arme ait été tenue par quelqu'un d'autre que la septuagénaire.

Dans son analyse des projections de sang trouvées sur les lieux du drame, l'experte maintient que du sang aurait dû se retrouver sur l'arme.

Mardi, une biologiste avait affirmé qu'il n'y avait aucune trace de sang sur le pistolet. Elle a donc supposé que l'arme a été nettoyée.

En contre-interrogatoire, l'experte a concédé qu’elle avait développé son hypothèse à partir de photographies de la scène, et non pas sur la scène elle-même.
3953

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires