Nouvelles

Affaire Duhamel: son ex copine, Bianca Rojas Latraverse, plaide coupable

Main image

La Presse Canadienne

2012-09-21 11:52:00

L'ancienne amie de coeur du joueur de poker Jonathan Duhamel a plaidé coupable, vendredi matin à Longueuil, à trois des cinq chefs d'accusation portés contre elle après que la victime ait été battue et volée à son domicile, l'an dernier, en Montérégie.

Bianca Rojas-Latraverse a plaidé coupable vendredi matin à Longueuil
Bianca Rojas-Latraverse a plaidé coupable vendredi matin à Longueuil
Bianca Rojas-Latraverse a reconnu sa culpabilité à des chefs de séquestration, d'introduction par effraction dans le but de commettre un vol qualifié et de complot afin de commettre un vol qualifié.

Les représentations sur peine de la jeune femme seront entendues le 19 décembre prochain. D'ici là, elle sera maintenue en détention.

Les crimes ont été commis chez M.Duhamel le 21 décembre 2011, à sa résidence de Boucherville, en Montérégie. En plus d'infliger une raclée au joueur de poker, les voleurs se sont emparés d'une montre de grande valeur, d'une forte somme d'argent en devises étrangères ainsi que de son bracelet de champion de la Série mondiale de poker, remportée en 2010.

Quatre autres suspects ont été arrêtés dans cette affaire. Anthony Bourque et John Clark-Lemay subissent des procès séparés. Le premier a été remis en liberté tandis que le second est toujours détenu.

Un autre, dont on ignore l'identité mais qui est en liberté, a été épinglé avec un bien appartenant à M.Duhamel. Enfin, Andres Valderama a été arrêté mercredi soir dernier, à Gatineau. Sa détention a été ordonnée lors de sa comparution le lendemain, au Palais de justice de Longueuil.

Lors des audiences de vendredi, le tribunal a appris que l'arrestation de Bianca Rojas-Latraverse s'est produite après qu'un échange de messages textes réalisé avant les crimes avec une amie, Chloé Desruisseaux, ait démontré que la jeune femme et ses complices se préparaient à les commettre.
7747

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires