Les JO d’Heenan

Main image

Rene Lewandowski

2014-02-12 15:02:00

Maintenant que le gros des ex-avocats d’Heenan s'est recasé ailleurs, il est temps de se demander quels cabinets ont fait les meilleurs emplettes. Voici notre podium…

La déconfiture du cabinet Heenan Blaikie a débuté bien avant l’annonce de la dissolution la semaine dernière. Certains avancent que les problèmes ont commencé il y a deux ans et qu’ils se sont accélérés l’été dernier avec le retard des versements de dividende aux associés. Mais si plusieurs gros canons ont quitté Heenan il a quelque temps, la grosse majorité l’a fait ces dernières semaines, voire ces derniers mois.

Plusieurs cabinets concurrents en ont profité pour augmenter leurs effectifs. Les plus actifs étant, tant en nombre qu’en qualité, Dentons, Fasken, BLG, McCarthy, Miller Thomson et BCF. D'autres n'ont pas bougé du tout comme Stikeman, Davies (ah si, ils viennent d'en embaucher un!), Blakes et Norton Rose.

Mais lesquels ont réussi à tirer leur épingle du jeu? En cette période de Jeux Olympiques, Droit-inc a décidé de constituer un podium des meilleures embauches de chez Heenan. Oh ça n’a rien de scientifique, mais les résultats en ski acrobatique ne le sont pas non plus.

Voici donc notre podium:

Médaille d’or : Osler

Me Éric Levy
Me Éric Levy
On ne les a pas vus tellement ces derniers jours. Normal, son meilleur coup, Osler l’a fait juste avant les fêtes avec l’embauche de Mes Eric Levy, Manon Thivierge et Antonella Penta, spécialisés en fusions acquisitions et droit de la fiscalité. Plusieurs cabinets les voulaient, mais il semble que Shahir Guindi, le patron du bureau de montréalais d’Osler, a été le plus rapide. Il faut dire qu’à lui seul Me Lévy vaut son pesant d’or avec un ''book of business'' qui oscille entre 3, 5 et 5 millions de dollars par année!

Médaille d’argent : McCarthy Tétrault

Pour beaucoup d’observateurs, Me Hogue était la valeur la plus sûre d’Heenan.
Pour beaucoup d’observateurs, Me Hogue était la valeur la plus sûre d’Heenan.
McCarthy aurait sans doute bien aimé mettre le grappin sur le trio parti chez Osler. Mais le cabinet s’est bien repris, d’abord à Québec, en octobre, avec le groupe de transport de David Blair, incluant Pierre-Olivier Ménard Dumas, Anne-Marie Dupont et Joelle Briand-Diguer. Puis, début janvier, le bureau montréalais embauchait Marie-Josée Hogue et Dominique Ménard, deux pros du litige. Pour beaucoup d’observateurs, Me Hogue était la valeur la plus sûre d’Heenan. Elle aussi a, paraît-il, un méchant ''book of business''!

Médaille de bronze : BCF

Un duo Aubut-Charpentier ça vaut de l’or!
Un duo Aubut-Charpentier ça vaut de l’or!
On ne sait pas encore ce que donnera l’intégration d’une trentaine d’avocats d’Heenan au bureau de Québec. Il faudra attendre quelques mois, voire quelques années pour le savoir. La médaille de bronze leur revient pour le côté spectaculaire du deal. Un duo Aubut-Charpentier ça vaut de l’or! Et je l’avoue, j’aimerais bien me métamorphoser en une petite souris pour assister à leur première escarmouche! En attendant, ils devront pour le moment se contenter de la troisième place...

Et les autres?

Vrai, d'autres cabinets ont été très actifs dans le dossier Heenan, et certains auraient pu aussi se hisser sur notre podium, notamment Lavery qui, à Montréal, a fait un bon coup avec l'embauche du groupe santé.

Mais plusieurs, Fasken, BLG et Dentons particulièrement, ont préféré miser sur la quantité, avec l'embauche de grands groupes d'avocats, notamment en droit du travail pour Fasken et BLG et en immobilier et corpo, pour Dentons.

Or, nous semble t-il, pour gagner une médaille, la meilleure stratégie est encore de se spécialiser...
13330

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires