Nouvelles

Des avocats proches de Denis Coderre

Main image

Agence Qmi

2014-05-07 13:00:00

La Ville de Montréal vient d'octroyer un contrat sans appel d'offres à une firme qui compte dans ses rangs des avocats qui ont eu des liens étroits avec le maire Coderre.

Denis Coderre
Denis Coderre
En effet, l'un des avocats a fait partie de l'organisation de sa campagne, l'autre a même été candidat.

Lors de la compagne électorale, Denis Coderre s'est entouré d'une solide organisation qui comptait notamment l'avocat Richard Phaneuf que l'on a vu à ses côtés dans le documentaire «Une ville en campagne» des productions Bazzo Bazzo diffusé à Télé-Québec.

TVA Nouvelles a appris que le cabinet d'avocats de ce proche collaborateur de Denis Coderre durant la campagne a obtenu il y a quelques jours un contrat de la Ville de Montréal relativement au projet pilote sur la prolongation des heures pour la vente d'alcool dans des bars du centre-ville.

De plus, on constate qu'au sein de la même firme Malouin et Phaneuf Avocats, il y a le fils de Me Richard Phaneuf qui y travaille, Guillaume Phaneuf, lui aussi avocat. Or, Me Guillaume Phaneuf a été candidat pour l'équipe Denis Coderre dans l'arrondissement Le Sud-Ouest, il a perdu son élection.

TVA Nouvelles a joint le jeune avocat au téléphone, qui a refusé d'émettre un commentaire.

Précisons que ce contrat de gré à gré n'avait pas besoin d'être soumis à Denis Coderre ni à l'ensemble des élus du conseil de ville puisqu'il est de moins de 25 000 $.

Mais cette affaire soulève quand même des questions éthiques selon la formation politique de Richard Bergeron, Projet Montréal.

«On trouve très troublant que des gens qui ont été si intimement liés lors de la campagne électorale de Denis Coderre se voient octroyer un contrat sans appel d'offres», a déclaré Alex Norris, conseiller municipal pour Projet Montréal.

De plus, il s'agit d'un premier contrat auprès de la Ville pour la firme Malouin et Phaneuf avocats. Elle n'avait jamais agi auparavant comme fournisseur.

Réaction du cabinet de Denis Coderre

L'avocat Richard Phaneuf
L'avocat Richard Phaneuf
Le chef de cabinet de Denis Coderre, Denis Dolbec, a réagi en jurant que ce contrat octroyé à la firme du principal organisateur de M.Coderre n'était pas une commande politique de la part du maire.

M.Dolbec affirme que c'est lui-même qui a recommandé au service du contentieux de la Ville d'examiner la possibilité d'octroyer ce contrat de gré à gré à cette firme d'avocats, en raison de la vaste expérience et des compétences reconnues de Me Phaneuf, qui a plaidé de nombreux dossiers devant la Régie des alcools, courses et jeux du Québec. Or, il avoue ne pas avoir suggéré d'autres noms de firmes d'avocats qui auraient pu mener à terme un tel contrat.

D'autre part, le chef de cabinet de Denis Coderre affirme que la Ville était confrontée jusqu'à tout récemment à une possible grève de ses juristes et qu’elle ne pouvait pas se permettre de se retrouver sans avocats pour la représenter dans ce dossier.

Le cabinet du maire ne voit pas de problèmes éthiques et est à l'aise avec ce choix.
14949

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires