Jurisprudence

«Monsieur Big»: la Cour suprême confirme une condamnation

Main image

Agence Qmi

2014-09-29 09:04:00

La Cour suprême a maintenu la condamnation d’un homme en Alberta qui avait confessé un meurtre lors d’une opération policière utilisant la méthode «Monsieur Big»…

La Cour suprême a maintenu la condamnation d’un homme en Alberta qui avait confessé un meurtre lors d’une opération policière utilisant la méthode «Monsieur Big»
La Cour suprême a maintenu la condamnation d’un homme en Alberta qui avait confessé un meurtre lors d’une opération policière utilisant la méthode «Monsieur Big»
La tactique d’enquête consiste à faire passer des policiers pour des criminels dans le but d’obtenir des aveux d’un suspect.

Au mois de juillet dernier, le plus haut tribunal du pays avait cassé une décision d’un tribunal inférieur et restreint l’admissibilité de ce type d’opération d’infiltration.

Depuis, plusieurs causes où des confessions ayant été obtenues selon la méthode «Monsieur Big» ont été abandonnées par des tribunaux inférieurs.

Dans la cause devant la Cour suprême, vendredi, le tribunal a conclu que l’accusé, Dax Richard Mack, n’a en aucun temps subi des pressions pour avouer son crime à des policiers d’infiltration. Sa confession corroborait ce qu’il avait dit à des amis lorsqu’il a décrit le meurtre et la manière dont il s’est débarrassé du cadavre.

Mack a été condamné à la prison à vie, en 2008.

La Cour suprême a indiqué dans son jugement que les causes du genre doivent être analysées au cas par cas par les tribunaux.

Pour lire le jugement, cliquez ici.
4713

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires