Nouvelles

Faute de trouver un job d’avocate, elle poursuit sa faculté!

Main image

Karine Limoges

2016-03-11 13:15:00

Diplômée en droit depuis une décennie et incapable de décrocher un poste d'avocate à temps plein, une Californienne poursuit son alma mater…

Anna Alaburda accuse sa faculté de droit d'avoir faussement divulgué des perspectives d'emploi favorables à ses étudiants
Anna Alaburda accuse sa faculté de droit d'avoir faussement divulgué des perspectives d'emploi favorables à ses étudiants
Anna Alaburda, 37 ans, accuse sa faculté de droit d'avoir faussement divulgué des perspectives d'emploi favorables à ses étudiants, apprend-t-on sur Legal Cheek.

Cumulant les emplois à temps partiel, elle déplore avoir été incapable de trouver un poste permanent avec un salaire décent après avoir gradué à la tête de sa cohorte en 2008 et s'être endettée de 150 000 $ pour obtenir son diplôme.

La cause, qui l’oppose à l’Université Thomas Jefferson School of Law en Californie, dans laquelle elle a étudié le droit, devrait être entendue au courant de la semaine à la Cour supérieure de San Diego, cinq ans après avoir été déposée.

L'Université réfute quant à elle cette allégation, niant que la demanderesse ait subi quelque préjudice que ce soit, puisqu'elle aurait refusé un poste à 60 000 $ par année sous prétexte que d'autres emplois en dehors de la pratique du droit s'offraient à elle à ce moment-là.

15 plaintes similaires

Selon le New-York Times, au moins 15 plaintes similaires ont étés portées par des étudiants frustrés contre leur université ces dernières années. La cause d’Anna Alaburda est toutefois la première à se frayer un chemin jusqu'en cour de justice.

« C'est très significatif que le tribunal de la Californie accepte d'entendre cette cause. Cela met en lumière l'épineuse question concernant les habitudes de recrutement des étudiants à l'université, et plus particulièrement dans les facultés de droit », écrit Noah R. Feldman, professeur de droit à Harvard, dans le journal The Australasian Lawyer.

« Si les facultés de droit trompent sciemment leurs futurs étudiants, alors l'autorèglementation aura effectivement échoué et Alaburda aura eu raison d'intenter une poursuite », conclut-il.
6753

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires