Nouvelles

Chiens, chats, papillons et lapin de Pâques

Main image

L'équipe Droit-inc

2017-04-14 13:15:00

On ne mange plus de chien à Taïwan, un meurtrier de papillons condamné, et le lapin de Pâques mis à mal… Voici les insolites...

Fini le chien et le chat en mets à Taïwan

Fini le chien et le chat en mets à Taïwan
Fini le chien et le chat en mets à Taïwan
Cette semaine, le gouvernement taïwanais a décidé de modifier la loi encadrant la consommation de viande en interdisant celle de chat et de chien. Ceux qui en vendent ou en mangent risquent une amende de 24 000 $ a rapporté AP. Leurs noms et photos pourront même être rendus publics. Cette loi a été votée alors que ce genre de pratiques gastronomiques n’a jamais été répandu à Taïwan. L'assemblée législative a aussi modifié la loi taïwanaise sur la cruauté envers les animaux pour doubler la pénalité prévue en cas de cruauté délibérée, la portant à deux ans de prison et une amende de 65 000 $ US.

Les deux chats de la présidente Tsai Ing-wen ont joué un rôle important dans la dernière campagne électorale, et elle a ensuite adopté trois chiens.

Coupable de meurtre de papillons

Coupable de meurtre de papillons
Coupable de meurtre de papillons
Un collectionneur britannique a été reconnu coupable d’avoir tué deux spécimens de papillon rare : le Grand bleu. Il a été condamné la semaine dernière à deux mois de prison avec sursis et 250 heures de travaux d’intérêt général. Philipp Cullen, 57 ans, a aussi interdiction d’approcher pendant cinq ans une réserve naturelle où le lépidoptère a l’habitude d’évoluer, a rapporté l’AFP.

L’homme a été aperçu en train d’attraper des papillons dans deux sites protégés. La police a alors fouillé sa maison et y a trouvé plusieurs papillons morts dans deux Grands bleus. Ils ont suivi sa trace grâce à son compte Ebay sur lequel il négociait des papillons.

Les Grands bleus ont disparu du Royaume-Uni en 1979 et ont été réintroduits en Suède en 1983 sur plusieurs sites protégés. Un marché noir de vente de papillon existe. Le Grand bleu s’y négocierait entre 333 et 500 $.

Le lapin de Pâques attaqué

Le lapin de Pâques attaqué
Le lapin de Pâques attaqué
Un couple de la ville d’Hamilton en Ontario poursuit la société d’aide à l’enfance pour avoir violé ses droits protégés par la Charte. En effet, l’institution a demandé à ce que Frances et Derek Baars ferment leur foyer d’accueil car ils refusent de dire que le lapin de Pâques existe.

Le couple se dit très catholique, selon CBC.

Pour l’instant, leurs allégations n’ont pas été prouvées en cour.
3936

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires