Nominations

Elle replonge dans sa passion avec BMO

Main image

Mathieu Galarneau

2019-08-09 08:30:00

Après un bref passage du côté du développement des affaires, une avocate revient à ses premiers amours!

Me Joanna Lozowik devient conseillère juridique au sein de l’équipe de gestion de patrimoine chez BMO. Source : LinkedIn.
Me Joanna Lozowik devient conseillère juridique au sein de l’équipe de gestion de patrimoine chez BMO. Source : LinkedIn.
Me Joanna Lozowik devient conseillère juridique au sein de l’équipe de gestion de patrimoine chez BMO.

La juriste de formation revient donc à ses premiers amours, elle qui a pratiqué le litige civil et commercial chez Gowlings pendant plus de cinq ans et près de deux ans chez Torys avant de bifurquer chez le développement des affaires chez Alexa Translations, une petite boîte de services de traduction, où elle est demeurée un an.

« Je m'ennuyais de la structure corporative. J'avais toujours évolué dans des cabinets d'avocats très structurés, où tout le monde avait un rôle bien défini et ça me manquait », explique-t-elle en entrevue avec Droit-inc.

Elle n’a toutefois pas complètement délaissé le droit durant cette année chez Alexa. La Barreau 2012 devait gérer les dossiers juridiques de la compagnie. « On avait une procédure administrative qui était en cours relativement au nom Alexa... je vous laisse deviner par qui! »

Ce court passage aux affaires l’a toutefois rendue particulièrement séduisante pour BMO.

« L'expérience client est au coeur de tout ce qu'ils font. On gère des dossiers de fraude ou autres pour les clients, alors BMO veut des gens capables de comprendre la réalité dans laquelle ils se trouvent et qui peuvent bien gérer la relation d’affaires. »

De son côté, c’est de pouvoir aider à améliorer les processus de l'entreprise et de travailler avec les différentes unités d'affaires quand des problèmes surgissent qui l’ont motivée à accepter le défi. « Si ça avait été un poste de rédaction de contrats, ça ne m'aurait pas intéressé », avoue-t-elle.

Des mentors importantes

Pour Joanna Lozowik, il est important en tant que femme de ne pas s’arrêter aux préjugés et de prendre sa place. « Il faut connaître sa valeur. Souvent, nous, les femmes, on peut avoir tendance à se diminuer nous-mêmes et nuire à nos opportunités. »

Mais Me Lozowik s’estime chanceuse d’avoir été dirigée par des professionnelles d’exception qui lui ont montré comment atteindre les plus hauts sommets et de se sentir à l’aise dans le monde juridique.

En entrevue, elle évoque les noms de Me Joëlle Boisvert, qui était associée-directrice chez Gowlings lors de son passage, de Me Sylvie Rodrigue, associée chez Torys, et de Me Pascale Elharrar, conseillère juridique directrice de BMO: des modèles de réussite.

« Je pense qu'avoir été sous leur direction m'a beaucoup aidée à faire mon chemin, et grâce au chemin qu'elles ont tracé, c'est beaucoup plus facile pour moi. »
9052

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires