Nouvelles

Dunton Rainville gobe un cabinet

Main image

Mathieu Galarneau

2019-11-18 15:00:00

Une boutique de Sherbrooke intègre le grand cabinet. Droit-inc a discuté avec un des nouveaux associés…

 À l’avant-plan : Mes Andrée-Anne Ouimette et Jean-Jacques Rainville, président du Conseil de direction. Derrière, de gauche à droite : Mes Denis Luc Blouin, Abelle L’Écuyer-Legault, Dominique Gilbert, Yanick Tanguay, Cynthia Coutu et Alexandre Dumas. Photo : Courtoisie
À l’avant-plan : Mes Andrée-Anne Ouimette et Jean-Jacques Rainville, président du Conseil de direction. Derrière, de gauche à droite : Mes Denis Luc Blouin, Abelle L’Écuyer-Legault, Dominique Gilbert, Yanick Tanguay, Cynthia Coutu et Alexandre Dumas. Photo : Courtoisie
Dunton Rainville (DR) intègre dans ses rangs le cabinet boutique BGO-Légal de Sherbrooke. Fondé en 2017 par Mes Dominique Gilbert et Andrée-Anne Ouimette, les deux associés de BGO ont jugé que ce partenariat allait grandement les aider dans leur développement d’affaires.

Outre les deux associés, BGO compte également parmi ses rangs Mes Denis Luc Blouin, Cynthia Coutu et Abelle L’Écuyer-Legault. Me Alexandre Dumas, du bureau montréalais de DR, traversera l’autoroute 10 pour rejoindre ses nouveaux collègues. Au total, le bureau comptera une douzaine d’employés.

Deux avocats d’expérience

Mes Gilbert et Ouimette ont une longue expérience de travail ensemble. Si bien que leurs affinités se sont développées au point de former un couple. Les conjoints se sont rencontrés chez Heenan Blaikie en 2008. Lui, Barreau 2003, pratiquait le litige civil, commercial, fiscal et bancaire. Elle, terminait son stage du Barreau. « Elle rédigeait les garanties et moi je prenais les actions hypothécaires. Notre travail était complémentaire. »

Les deux partenaires ont presque toujours travaillé ensemble, chez Therrien Couture puis chez Monty Sylvestre, qu’ils ont quitté pour fonder BGO.

« On avait aimé travailler tous les deux chez Heenan Blaikie. On cherchait cette rigueur, ou plutôt cette façon de travailler qu'on avait apprise. On a donc décidé de se partir en affaires en novembre 2017 avec le but de représenter essentiellement des sociétés par actions.

« On a bien tiré notre épingle du jeu. Au départ, nous étions deux avocats et une adjointe au départ, et on rendu une douzaine, dont cinq avocats! »

Une nouvelle étape

C’est l’arrivée d’Alexandre Dumas à titre d’avocat-conseil dans un dossier pour une cliente de BGO qui a mené au rapprochement avec DR. « J'ai adoré travailler avec lui. Ça a été un super dossier, on a eu une belle victoire. »

C’est peu de temps après que Mes Gilbert et Ouimette ont reçu un coup de fil de Me Jean-Jacques Rainville. Rapidement, les deux associés ont vu les avantages de la fusion et les valeurs communes qu’ils partageaient avec DR.

« Tout en gardant notre régionalité, on peut bénéficier de tous les services dont un grand bureau peut bénéficier: on ne sera plus obligé de faire les paies, on aura du soutien pour notre développement des affaires, on aura des gens aux recherches concernant les conflits d'intérêts, etc. », estime Me Gilbert.

« C'est toujours difficile de laisser tomber son rêve entrepreneurial, mais on est associé à part entière de ce bureau, qui est un cabinet d'entrepreneurs », ajoute-t-il.

Bien que la stratégie d’affaires demeurera sur le droit commercial et le litige civil et commercial, les associés croient maintenant qu’ils pourront venir en aide à leurs clients à d’autres niveaux.

« Admettons que je représente un promoteur immobilier, et qu'on a des questions de zonage, DR en droit municipal sera capable de nous donner un coup de main. Ils ont aussi une belle expertise en droit bancaire également avec Paul-André Martel et Marie-Claude Jarry, par exemple. Ça va nous permettre d'améliorer notre offre dans le respect de notre positionnement. »

C’est avec un grand respect que Me Gilbert accueillera Alexandre Dumas dans son équipe. Originaire de Thetford Mines, ce dernier souhaitait se rapprocher de sa région natale.

« On avait besoin d'avoir quelqu'un en litige qui était ferré, qui était capable de mener des dossiers. Andrée-Anne et moi s'entendions bien avec lui, côté humain, et son intelligence avait été remarquée. D'avoir cette ressource pour nos clients, c’était important. »

« J'aurais pu rester en cabinet boutique encore 20 ans si quelqu'un m'avait appelé et que ça n'avait pas fait mon affaire. Le discours de DR nous a plu. C'est une question de fit, de valeurs », conclut Me Gilbert.

Pour DR, c’est un nouveau point de services en région avec Sherbrooke. Le cabinet est déjà présent à Montréal, Laval, Longueuil, Joliette, Saint-Jérôme et Saint-Jean-sur-Richelieu.

« Nous sommes très fiers d’accueillir dans nos rangs une équipe dynamique de professionnels chevronnés dont la réputation n’est plus à faire », a pour sa part indiqué par voie de communiqué Me Yanick Tanguay, vice-président de direction de DR.
10087

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires