Nouvelles

Un avocat radié arrêté en lien avec un réseau de drogues

Main image

Radio -canada

2020-02-05 13:45:00

De la cocaïne et du haschich ont été saisis chez un ex-avocat…

Éric Aucoin à la sortie du palais de justice de Moncton. Photo : Radio-Canada
Éric Aucoin à la sortie du palais de justice de Moncton. Photo : Radio-Canada
Un réseau interprovincial de distribution de drogue a été démantelé par des forces policières du Nouveau-Brunswick, du Québec et de l'Ontario. Le projet d’enquête « Pognon » a mené à l’arrestation de l’ex-avocat radié du Barreau du Nouveau-Brunswick, Éric Aucoin et de quatre autres suspects.

Les autres suspects de cette affaire ont été arrêtés à leurs domiciles respectifs mardi matin. Il s'agit de Simon Pellerin, 36 ans, de Saint-Boniface; Pascal Lafrenière, 39 ans, de Saint-Boniface; Kathleen Bellemare, 33 ans, de Saint-Boniface et de Mathew Arcand, 41 ans, de Delta en Ontario.

Comme les quatre autres personnes arrêtées dans le cadre cette opération policière menée par l’Escouade régionale mixte Mauricie de la Sûreté du Québec, l’ancien avocat fait face à plusieurs accusations, dont une de trafic de drogue.

« Dans tous les cas, les accusations qui seront portées contre ces individus sont trafic de stupéfiants, possession de stupéfiants en vue d’en faire le trafic et de complot », a expliqué la porte-parole de la Sûreté du Québec en Mauricie, la sergente Éloïse Cossette.

L’opération « Pognon » a débuté en 2019. Elle visait un réseau de distribution au Québec, au Nouveau-Brunswick et en Ontario.

Les arrestations de cinq personnes mardi matin marquaient la phase finale de cette enquête.

« Ça ciblait dans le fond des gens qui s’adonnent au trafic interprovincial de cocaïne et haschisch. Donc, on parle de distribution de drogue. Ce n’étaient pas des gens qui étaient des vendeurs sur la rue », a souligné Mme Cossette.

Selon la Sûreté du Québec, les gens arrêtés distribuaient de la drogue au Québec jusqu’au Nouveau-Brunswick et dans les Maritimes.

Arrestation au Nouveau-Brunswick

L’ancien avocat radié du Barreau du Nouveau-Brunswick en 2015, Éric Aucoin, a été ciblé et arrêté lors de l’opération « Pognon ». Dans son cas, de la cocaïne et du haschich ont été saisis.

L’homme de 38 ans a été arrêté à Memramcook au Nouveau-Brunswick mardi matin. Il doit comparaître mardi après-midi à Rivière-du-Loup au Québec.

Il fait face à des accusations de complot, de trafic de stupéfiants, de possession de marijuana dans le but d'en faire le trafic et de possession de cocaïne dans le but d'en faire le trafic, selon Éloïse Cossette, porte-parole de la Sûreté du Québec en Mauricie.

Éric Aucoin a été radié du Barreau du Nouveau-Brunswick de façon permanente. Un comité disciplinaire du Barreau l'a reconnu coupable de 12 accusations de conduite répréhensible en novembre 2015.

Avis de radiation d'Éric Aucoin

''Le 12 novembre 2015, un sous-comité de discipline du Barreau a ordonné qu’Éric Aucoin, de Moncton (N.-B.), soit radié du Barreau, à compter du 12 novembre 2015, conformément à l'alinéa 60(1)d) de la Loi de 1996 sur le Barreau. Éric Aucoin a été trouvé coupable d’une conduite répréhensible pour avoir enfreint les chapitres 1 (L’intégrité), 2 (La compétence), 3 (La qualité des services), 4 (La consultation), 6 (Conflit d’intérêts entre clients), 9 (Les honoraires), 15 (Les collègues), 19 (La profession), 20 (L’administration de la justice) et 23 (Évite toute conduite douteuse) du Code de déontologie professionnelle du Barreau du Nouveau-Brunswick ainsi que les règles 2, 3 et 4 des Règles uniformes sur les comptes en fiducie.''
Source : Barreau du Nouveau-Brunswick

Le directeur général du Barreau du Nouveau-Brunswick de l'époque, Marc Richard, avait expliqué que deux accusations de nature criminelle pesaient contre l'avocat de Moncton, dont la plus importante était celle d'entrave à la justice.

Trois autres personnes ont été arrêtées, à Saint-Boniface, au Québec et en Ontario.

« On est davantage dans la distribution de drogue à plus grande échelle », a rappelé la policière.

Au cours de l’opération, la police a saisi :
  • plus de 13 kg de cocaïne

  • plus de 37 kg de haschisch

  • plus de 9 lb de cannabis

  • plus de 184 000 $ en argent canadien

  • 1 arme de poing

  • 3 compteuses de billets

  • du matériel lié au trafic et à la production de stupéfiants

  • du matériel électronique

  • 3 véhicules saisis en biens infractionnels

  • 1 résidence saisie en vertu d’une ordonnance de blocage


L’Escouade régionale mixte (ERM) Mauricie, en collaboration avec la Gendarmerie royale du Canada et la Police provinciale de l’Ontario, a procédé ce mardi au démantèlement d’un réseau de distribution de stupéfiants au Québec, au Nouveau-Brunswick et en Ontario.

Ce réseau de distribution interprovincial écoulait principalement de la cocaïne et du haschisch au Québec et au Nouveau-Brunswick, selon la Sûreté du Québec.

Éric Aucoin a été radié du Barreau du Nouveau-Brunswick de façon permanente. Un comité disciplinaire du Barreau l'a reconnu coupable de 12 accusations de conduite répréhensible en novembre 2015.
5784

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires