Nouvelles

Action collective contre Tylenol : les avocats sont?

Main image

Mathieu Galarneau

2020-02-27 15:00:00

Une action collective a été autorisée contre la société pharmaceutique Johnson & Johnson. Qui sont les avocats?

Mes Karim Renno et Michael Vathilakis. Photos : Site Web de Renno Vathilakis
Mes Karim Renno et Michael Vathilakis. Photos : Site Web de Renno Vathilakis
Johnson & Johnson est visée par une action collective qui risque de lui donner quelques migraines.

La juge de la Cour supérieure Chantal Tremblay a autorisé le 25 février l’action portée par une citoyenne du nom Kathleen Gauthier réclamant 10 M$ en dommages compensatoires et 100 $ en dommages punitifs pour chaque membre.

Mme Gauthier est représentée par Mes Karim Renno et Michael Vathilakis du cabinet Renno Vathilakis.

Johnson & Johnson a fait appel à Mes Robert Torralbo et Simon Seida de Blakes.

La plaignante soutient que la pharmaceutique a omis de renseigner les consommateurs sur les effets secondaires du Tylenol, principalement les risques de mort et problèmes de foie nécessitant une transplantation.

Mes Robert Torralbo et Simon Seida. Photos : Site Web de Blakes
Mes Robert Torralbo et Simon Seida. Photos : Site Web de Blakes
C’est l’acetyl-para-aminophenol (APAP) contenu dans les Tylenol qui serait à l’origine de ses risques.

Mme Gauthier a pris connaissance de ces risques en 2017, soulignant qu’elle en aurait moins consommé si elle les avait connus et qu’elle n’en aurait pas donné à ses enfants. Toutefois, ni elle ni ses enfants n’ont eu des complications médicales à la suite d’une consommation de Tylenol.

Alors que les risques étaient divulgués aux Américains, Johnson & Johnson n’a pas joué franc jeu sur le marché canadien, dit la plaignante.

Des précautions prises par la pharmaceutique aux États-Unis, comme réduire le dosage, n’ont pas été appliquées de ce côté-ci de la frontière, selon la poursuite.
13206

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires