Nouvelles

Cain Lamarre pleure l’un de ses cofondateurs

Main image

Apolline Caron-ottavi

2020-03-13 10:15:00

Ce bâtonnier du Québec et juriste estimé exerçait le droit depuis 1970...

Le bâtonnier André Gauthier n'est plus... Photo : Site Web de Cain Lamarre
Le bâtonnier André Gauthier n'est plus... Photo : Site Web de Cain Lamarre
Le bâtonnier André Gauthier est décédé le 3 mars 2020, à l’âge de 72 ans. Il faisait partie des cofondateurs du cabinet Cain Lamarre, dont il a été l’associé directeur national et le président, et au sein duquel il s’impliquait encore à ce jour à titre d’avocat et associé conseil.

Me Gauthier exerçait le droit depuis 1970. Avant de rejoindre Montréal, il a œuvré au sein du cabinet Gauthier Nepveu Leblanc de Sept-Îles. Il a commencé sa pratique en litige et a eu l’occasion de plaider devant tous les tribunaux, dont la Cour suprême du Canada.

Au fil des ans, il a su développer une expertise en droit administratif et en droit autochtone et constitutionnel. Il a été conseillé auprès de divers ordres professionnels, corporations et Premières Nations, auprès desquelles il n’a jamais cessé de s’impliquer.

Bâtonnier du Québec et juriste estimé, Me Gauthier a souvent été amené à représenter les juges et les avocats dans la défense de leurs droits. Ses qualités lui ont permis de recevoir le Mérite du conseil interprofessionnel du Québec, ainsi que la prestigieuse Médaille du Barreau en 2006 puis le titre d’avocat émérite en 2007.

Au cours de sa longue carrière, il a également eu l’occasion d’être membre de plusieurs comités du Barreau du Québec ainsi que Président du Comité sur la pratique du droit et l’avenir de la profession du Barreau du Québec.

Il laisse dans le deuil une famille nombreuse ainsi que ses amis et collègues.
7470

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires